Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les poilus sont-ils vraiment partis la fleur au fusil ?

    En savoir plus

  • Des dizaines de morts après une explosion dans une usine chinoise

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, l'eau courante se fait de plus en plus rare

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

FRANCE

Les 11 premiers corps ont été identifiés, annonce le Brésil

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2009

Trois semaines après le crash de l'Airbus 330 d'Air France au large des côtes brésiliennes, onze corps sur les 50 retrouvés ont été identifiés. Parmi eux, dix Brésiliens, cinq hommes et cinq femmes.

AFP - Onze des 50 corps recueillis au cours des recherches menées dans l'océan Atlantique après le crash de l'Airbus d'Air France ont été identifiés grâce aux empreintes digitales et aux dossiers dentaires, ont annoncé dimanche les autorités brésiliennes.

Les corps de dix Brésiliens, cinq hommes et cinq femmes, ont été formellement identifiés, ainsi que celui d'un étranger de sexe masculin, ont annoncé dans un communiqué les autorités de l'Etat de Pernambuco (nord-est), d'où sont organisées les recherches.

Les familles des victimes brésiliennes identifiées ont été informées au préalable par la police, indique le communiqué, qui précise que l'ambassade du pays dont est originaire la victime étrangère avait été prévenue.

Les autorités brésiliennes n'ont fourni aucun détail supplémentaire sur les victimes, dont la quasi-totalité des corps ont été autopsiés à l'institut médical-légal de Recife, la capitale de Pernambuco.

Chaque autopsie a donné lieu à des examens (présence de cicatrices, d'opérations chirurgicales ou dentaires, tatouages, bijoux...) et à des prélèvements (empreintes digitales et ADN) qui ont permis de constituer pour chaque corps un dossier post mortem.

Le crash de l'Airbus A330 d'Air France, survenu au-dessus de l'Atlantique dans la nuit au 31 mai au 1er juin avec 228 personnes à bord, constitue la plus grande catastrophe dans l'histoire de la compagnie aérienne française. Ses causes demeurent inexpliquées.

Première publication : 22/06/2009

COMMENTAIRE(S)