Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Sports

Cinq supporters sont morts dans des bagarres cette saison

Texte par Emmanuel VERSACE , , avec dépêches

Dernière modification : 29/07/2009

En Argentine, une nouvelle bagarre entre supporters a fait deux morts durant le match entre Huracan et Arsenal, ce week-end. Il s'agit des quatrième et cinquième décès de fans depuis le début de la saison 2008-2009 dans le pays.

En Argentine, les violences liées au football ont encore fait parler d'elles ce week-end, lors de la rencontre qui a opposé l'un des favoris pour le titre de champion, Huracan, au club d'Arsenal. Deux supporters sont morts et deux autres ont été gravement blessés, selon des sources médicales.

Des bagarres ont éclaté entre les fans des deux équipes dès la mi-temps du match remporté par Huracan 3-0. Après la rencontre, les incidents se sont poursuivis autour du stade, dans les rues de Parque Patricios, un quartier de Buenos Aires, malgré l'intervention de la police.

"Un homme de 32 ans nous a été apporté avec une blessure par balle proche du cœur", a déclaré Jorge Bilecio, le directeur de l'hôpital Penna, aux journalistes. Un autre est mort, touché par une balle, lorqu'il sortait de l'hôpital.

 

Le 15 mars, un supporter de Velez Sarsfield (1ère division argentine) est déjà décédé, après avoir été grièvement blessé - apparemment par un tir d'arme à feu - lors d'une agression. Une série d'incidents avait suivi. Elle avait conduit à la suspension du match contre San Lorenzo.



Les précédents décès dans le football argentin remontent à novembre. Un supporter de Rosario Central (300 km au nord de Buenos Aires) avait alors été tué par balle, tandis qu'un autre de Independiente Rivadavia, de Mendoza (ouest), avait été poignardé au niveau du thorax dans une tribune du stade.

La Fédération argentine de football (AFA) a présenté des mesures pour combattre la violence dans les stades de football, envisageant notamment de recenser les supporters et de remplacer les billets par des cartes magnétiques.

Depuis 1939, en Argentine, 182 décès seraient liés à des violences dans le football, selon des statistiques élaborées à partir d'articles de journaux. Certains chercheurs avancent, pour leur part, un chiffre supérieur à 250.

Première publication : 22/06/2009

COMMENTAIRE(S)