Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Angela Merkel à Kiev pour arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

EUROPE

Le président de l'Ingouchie grièvement blessé dans un attentat

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

Iounous-Bek Evkourov, leader de la république russe d'Ingouchie (à g. sur la photo), a été grièvement blessé lors de l'explosion d'une bombe. Depuis le début du mois, les assassinats de personnalités politiques se multiplient dans le pays.

AFP - Le président de la république russe d'Ingouchie (Caucase), Iounous-Bek Evkourov, a été grièvement blessé dans une attaque lundi matin au cours de laquelle trois de ses gardes du corps ont également été tués, ont indiqué un responsable et les agences russes.
   
"Il y a eu une tentative d'assassinat visant le président Evkourov. Son état est sérieux", a déclaré à l'AFP le porte-parole du président, selon qui l'attaque a eu lieu vers 08H30 locales (04H30 GMT).
   
Le convoi du dirigeant ingouche a été touché par l'explosion d'un engin lors de son passage, ont rapporté les agences ITAR-TASS et Interfax, ajoutant que trois gardes du corps ont été tués.
   
Selon certaines informations de presse, le frère du président figure parmi les morts.
   
Les forces de sécurité ont été mises en état d'alerte renforcée, ont ajouté ces sources.
   
Le président Evkourov a été hospitalisé et se trouve dans "un état très grave", a indiqué ITAR-TASS en précisant qu'une équipe de médecins a été envoyée en Ingouchie depuis Moscou.
   
Le 13 juin, un ancien vice-Premier ministre de la république russe, Bachir Aouchev, a été tué par balle dans la capitale Nazran par des inconnus.
   
Quelques jours auparavant, la vice-présidente de la Cour suprême ingouche, Aza Gazguireïeva, avait été tuée par balles à bord de sa voiture de fonction.
   
L'Ingouchie est touchée par une rébellion aux contours mal définis mais s'inspirant des mouvements indépendantistes et islamistes qui ont lutté contre Moscou au cours de deux guerres en Tchétchénie pendant les années 1990 et au début des années 2000.
 

Première publication : 22/06/2009

COMMENTAIRE(S)