Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile et immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigeria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : les étudiants contre les armes à feu

En savoir plus

FOCUS

Italie : des mesures concrètes pour améliorer l'accueil des demandeurs d'asile

En savoir plus

SCIENCES

Plus d'un million de nouvels iPhone déjà vendus, selon Apple

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/06/2009

Le PDG d'Apple, qui avait pris du champ par rapport à ses fonctions en janvier pour raisons de santé, a annoncé qu'un million d'iPhone 3GS se sont vendus dans le monde lors des trois premiers jours de commercialisation de l'appareil.

AFP - Le PDG du groupe informatique Apple Steve Jobs a marqué lundi son retour au travail en annonçant que le nouveau téléphone portable iPhone 3GS s'était vendu à plus d'un million d'exemplaires en trois jours à compter de sa sortie vendredi.
  
"Les clients votent et l'iPhone gagne", a déclaré M. Jobs, cité dans un communiqué pour la première fois depuis son retrait pour un congé maladie longue durée en janvier.
  
Le Wall Street Journal avait annoncé samedi que M. Jobs, 54 ans, opéré d'un cancer du pancréas en 2004, avait reçu une greffe du foie au printemps, et s'apprêtait néanmoins à reprendre les rênes du géant informatique.
  
Le PDG charismatique qui a été derrière le succès mondial des baladeurs iPod, smartphones iPhone et ordinateurs Mac, considéré comme un visionnaire de l'informatique autant que critiqué pour être autoritaire en affaires, avait annoncé en janvier qu'il se mettait en congé jusqu'à fin juin.
  
Il avait expliqué que son état de santé s'était avéré plus grave que le déséquilibre hormonal dont il avait d'abord fait état.

Première publication : 22/06/2009

COMMENTAIRE(S)