Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

Airbus a livré son premier appareil assemblé en Chine

©

Vidéo par Catherine VIETTE , Regane RANUCCI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2009

Le constructeur aéronautique européen Airbus a livré à son acheteur chinois le premier de ses A320 assemblé dans une usine en Chine, la seule hors d'Europe. Dix autres appareils doivent être assemblés cette année dans ce pays.

REUTERS - Airbus a livré mardi son premier avion assemblé hors d'Europe à son acheteur chinois, une étape symbolique du développement du constructeur aéronautique dans les pays émergents.


L'appareil, un A320, a été livré à la société Dragon Aviation Leasing mais il sera exploité par la compagnie Sichuan Airlines. Dix autres avions doivent être assemblés cette année en Chine.


"Il s'agit d'une étape particulière de notre partenariat stratégique avec la Chine", a déclaré le président d'Airbus, Tom Enders, lors de la cérémonie organisée pour la livraison. "Cela démontre la détermination profonde d'Airbus à construire un avenir solide à l'industrie chinoise de l'aviation."

Airbus a entamé en septembre l'assemblage d'A320 dans une usine construite dans le porte de Tianjin, près de Pékin, à partir de composants acheminés depuis l'Europe. Le groupe prévoit d'assembler quatre appareils par mois en Chine fin 2011.

Les compagnies aériennes chinoises ont déjà commandé plus de 700 appareils à Airbus, dont une majorité dans la famille A320.
Le constructeur estime les besoins de la Chine à plus de 3.000 avions gros porteurs d'ici 2025, dont 180 très gros porteurs.
"Nous ne faisons pas que vendre des avions à la Chine, mais nous concevons des avions, fabriquons des avions et entretenons des avions en Chine", a dit Enders. "La Chine est assurément une pièce maîtresse de notre stratégie. La demande chinoise d'avions modernes est immense."

Il a précisé que 15% des livraisons d'Airbus avaient actuellement la Chine pour destination.

Première publication : 23/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)