Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Deux membres présumés de l'ETA arrêtés au Pays Basque

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2009

Deux membres présumés de l'organisation séparatiste ont été arrêtés au Pays Basque espagnol, dans la localité d'Usurbil. Ils sont soupçonnés d'avoir organisé des attentats contre des entreprises qui travaillent au chantier du TGV basque.

AFP - Deux membres présumés de l'ETA ont été arrêtés dans la localité de Usurbil au Pays Basque espagnol (nord), ont affirmé mardi plusieurs médias espagnols citant des sources proches de la lutte antiterroriste.
  
Les membres présumés de l'organisation séparatiste basque armée ont été arrêtés alors qu'ils se trouvaient dans un entrepôt industriel à Usurbil, aménagé en logement, selon la même source. 
  
Les deux personnes arrêtées font partie d'un présumé commando de "légaux" (non fichés par la police, ndlr) de l'ETA, selon la même source, qui précise que l'arrestation a eu lieu à la première heure mardi lors d'une opération coordonnée par le juge Baltasar Garzon de l'Audience nationale, l'instance pénale espagnole en charge de la lutte anti-ETA.
  
Un important cordon de sécurité a été mis en place autour de l'entrepôt dans le cas où des explosifs s'y trouveraient.
  
Cette arrestation intervient quatre jours après la mort d'un policier espagnol dans un attentat à la voiture piégée attribué à l'ETA, à Arrigorriaga, au Pays Basque espagnol. Selon les médias espagnols, l'arrestation n'a cependant aucun lien avec cette affaire.
  
Les deux membres présumés de l'ETA sont soupçonnés d'avoir organisé plusieurs attentats contre des entreprises qui travaillent au chantier du TGV basque, cible de l'organisation séparatiste armée.
  
En décembre, l'ETA avait assassiné à Azpeitia, au Pays Basque espagnol, Ignacio Uria Mendizabal, propriétaire d'une entreprise travaillant sur ce chantier.
  
En février, une fourgonnette piégée avait explosé dans un quartier d'affaires de l'est de Madrid, devant les locaux d'une filiale du groupe de construction espagnol Ferrovial qui participe au chantier du train à grande vitesse. L'explosion n'avait pas fait de blessés mais provoqué d'importants dégâts.

Première publication : 23/06/2009

COMMENTAIRE(S)