Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

Passe d'armes entre la Chine, l'Europe et les États-Unis à l'OMC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2009

Bruxelles et Washington jugent que Pékin restreint l'exportation de certaines de ses matières premières stratégiques. Ils ont lancé une procédure qui pourrait déboucher sur le dépôt d'une plainte devant l'Organisation mondiale du commerce.

AFP - L'UE et les Etats-Unis ont engagé la première étape d'une plainte contre la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), pour protester contre des restrictions de Pékin à l'exportation de matières premières stratégiques, a annoncé la Commission européenne.
  
"L'Union européenne a aujourd'hui demandé des consultations à l'OMC avec la Chine concernant les restrictions à l'exportation que Pékin applique sur un certain nombre de matières premières clé", a indiqué Bruxelles dans un communiqué.
  
"Les Etats-Unis ont aussi demandé aujourd'hui des consultations avec la Chine sur ce sujet", ajoute la Commission. Il s'agit de la première plainte de l'administration Obama à l'OMC, contre un pays quel qu'il soit.
  
L'ouverture de consultations constitue la première étape du processus de règlement des différends à l'OMC.
  
Cette étape dure jusqu'à 60 jours, avant la mise en place d'un groupe spécial chargé d'examiner la plainte déposée, si les consultations n'ont pas permis de régler le différend.
  
Européens et Américains reprochent à la Chine d'imposer des restrictions à l'exportation --sous la forme de quotas, de droits à l'exportation ou de prix minimum à l'exportation-- sur certaines matières premières utilisées par l'industrie, notamment pour la fabrication de semi-conducteurs ou dans l'aéronautique.
  
Parmi les produits concernés figurent notamment le zinc, la bauxite, le magnésium et le manganèse.
  
Une source européenne avait indiqué il y a dix jours que l'UE et la Chine se préparaient à lancer cette action à l'OMC.
  
La Chine avait aussitôt défendu, au nom de la protection de l'environnement, ses restrictions sur ses exportations de certaines matières premières.

Première publication : 23/06/2009

COMMENTAIRE(S)