Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

Afrique

La présidentielle n'aura pas lieu à la date prévue, selon le Premier ministre

Vidéo par Pauline SIMONET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/06/2009

Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24 à Libreville, le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong assure que la présidentielle ne pourra pas se tenir fin juillet, comme prévu par la Constitution. Il n'exclut pas de se porter candidat.

Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24 à Libreville, le Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, reconnaît que l'élection présidentielle ne pourra pas se tenir fin juillet, comme prévu par la Constitution. "Je vois mal comment en 45 jours nous pouvons régler le problème de l'élection présidentielle, affirme-t-il. J'espère que je ne m'avance pas trop, mais c'est sûr que nous irons au-delà de 45 jours."

 

La Constitution gabonaise stipule que la présidente par intérim Rose Francine Rogombé, investie le 10 juin, dispose de 45 jours au plus après sa prise de fonction pour organiser un scrutin. Le texte prévoit cependant un allongement possible du délai en "cas de force majeure".

Rose Francine Rogombé doit entamer ce mardi des discussions avec des responsables de partis politiques sur l'organisation du scrutin présidentiel.

Le Premier ministre n'exclut pas de se porter candidat

Après le décès du président Omar Bongo Ondimba, annoncé officiellement le 8 juin, la question de sa succession reste ouverte. Son fils, Ali Ben Bongo, actuellement ministre de la Défense, est présenté comme l'un des principaux prétendants à la succession de son père.

Le Premier ministre confie à FRANCE 24 qu'il envisage, lui aussi, de se porter candidat  : "Si certains compatriotes estiment que je peux être candidat, j'examinerai la question."

Première publication : 23/06/2009

COMMENTAIRE(S)