Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : scènes de liesse à Harare après la démission de Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Brice Hortefeux : le poste de Castaner au gouvernement est "sensible, mais pas essentiel"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

Economie

Monsanto supprime 900 emplois dans le monde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2009

Le géant agrochimique américain Monsanto a annoncé qu'il engageait un plan de restructuration prévoyant la suppression de 900 emplois dans le monde, après avoir enregistré au troisième trimestre une baisse de 14 % de son bénéfice net.

AFP - Le groupe agrochimique américain Monsanto a annoncé mercredi engager un plan de restructuration prévoyant la suppression de 900 emplois dans le monde, après avoir enregistré au troisième trimestre de son exercice décalé (mars-mai) une chute de 14% du bénéfice net.

"La réduction d'effectifs variera selon les pays, et devrait concerner moins de 4% des effectifs mondiaux du groupe", a indiqué Monsanto dans un communiqué. Selon le groupe, l'opération devrait générer au quatrième trimestre de son exercice des charges exceptionnelles de 350 à 400 millions de dollars.

"Les mesures annoncées aujourd'hui vont permettre à notre entreprise de mieux évoluer dans l'environnement fluctuant et de la garder sur le chemin de la croissance", a commenté le PDG Hugh Grant, cité dans le communiqué.

Le plan de restructuration, que l'entreprise prévoit de finaliser au cours de son prochain exercice fiscal, comprend par ailleurs la création d'une nouvelle division dédiée aux herbicides, dont le Roundup.

Cette nouvelle entité "devrait permettre à l'entreprise de mieux ajuster ses dépenses et ses besoins en force de travail" dans ce secteur, où les ventes chutent sous l'effet d'une concurrence plus vive, a expliqué le groupe.

"Cela amènera plus de transparence et une plus grande visibilité sur notre production de Roundup, et permettra de mieux se concentrer sur nos activités de semences", a souligné M. Grant.

Monsanto, spécialiste des semences génétiquement modifiées, a dégagé au troisième trimestre de son exercice 2008/2009, terminé le 31 mai, un bénéfice net de 694 millions de dollars, contre 811 millions sur la même période l'année précédente.

Ramené par action, le bénéfice courant est toutefois ressorti à 1,25 dollar, au-delà des attentes des analystes, qui tablaient sur 1,17 dollar.

Pour sa part, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 11%, à 3,16 milliards de dollars, tiré vers le bas par une division par deux de ses ventes de Roundup et autres herbicides, tombées à 614 millions de dollars.

Monsanto a confirmé attendre pour l'ensemble de son exercice 2008/2009 un bénéfice par action situé dans le bas de la fourchette de prévisions annoncée initialement (4,40-4,50 dollars).

Première publication : 25/06/2009

COMMENTAIRE(S)