Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

Amériques

Retour d'un ambassadeur américain à Caracas

©

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2009

Neuf mois après l'expulsion de son ambassadeur à Caracas, Washington a annoncé, mercredi, la nomination prochaine de son remplaçant tandis que l'émissaire du Venezuela aux États-Unis devrait lui aussi reprendre ses fonctions.

AFP - Les Etats-Unis ont confirmé mercredi avoir décidé de renvoyer un ambassadeur à Caracas, nouveau pas vers la normalisation de leurs relations, exécrables sous la présidence de George W. Bush.

"Depuis que Mme (Hillary) Clinton et M. (Hugo) Chavez", la secrétaire d'Etat américaine et le président vénézuélien, "se sont parlé pendant le Sommet des Amériques, nos deux gouvernements ont oeuvré à renvoyer des ambassadeurs dans nos capitales respectives", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Ian Kelly, au cours d'un point de presse.

"Nous sommes actuellement en train de prendre les mesures nécessaires pour parvenir à cet objectif et nous pensons qu'échanger des ambassadeurs est dans l'intérêt des deux pays", a-t-il ajouté.

M. Kelly confirmait ainsi une annonce du ministre vénézuélien des Affaires étrangères Nicolas Maduro.

Le président Chavez et Hillary Clinton avaient évoqué un retour de leurs ambassadeurs respectifs à la mi-avril à Trinité-et-Tobago, à l'occasion du sommet des Amériques.

Le porte-parole n'a pas précisé qui serait cet ambassadeur ni quand il rejoindrait son poste.

Le dernier ambassadeur des Etats-Unis à Caracas est Patrick Duddy, qui avait été expulsé le 11 septembre en raison des "démonstrations d'hostilité répétées de la part du gouvernement des Etats-Unis à l'égard du peuple du Venezuela".

Caracas avait également évoqué un geste de "solidarité" avec la Bolivie qui avait expulsé la veille le représentant américain à La Paz, en l'accusant d'alimenter la division et le séparatisme en Bolivie, confrontée à une grave crise politique.

En réponse, les Etats-Unis avaient décidé d'expulser coup sur coup les ambassadeurs de Bolivie et du Venezuela à Washington.

 

Première publication : 25/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)