Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Rafah, les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

Gazprom signe un accord d'un milliard de dollars avec la Namibie

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2009

Gazprom a signé, jeudi à Windhoek, un accord d'un milliard de dollars avec la compagnie publique namibienne Namcor. Le géant russe s'engage ainsi à construire une centrale électrique qui bénéficierait à la Namibie et à l'Afrique du Sud.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a signé un accord d'un milliard de dollars (711 millions d'euros) avec la compagnie publique namibienne Namcor pour construire une centrale électrique au gaz, a indiqué vendredi l'entreprise russe.

Selon les termes de l'accord, la Russie construira une centrale électrique pour la Namibie et l'Afrique du Sud, qui lui permettrait d'avoir accès au gisement gazier offshore de Koudou, situé à 140 km des côtes namibiennes.

"Le coût du projet est de 1 à 1,12 milliard de dollars" et comprend la centrale électrique au gaz, un gazoduc et d'autres infrastructures, a déclaré à la presse le patron de Gazprom International, Boris Ivanov.

Selon un communiqué de Gazprom, la grande majorité de la production électrique sera exportée en Afrique du Sud voisine, qui connaît des pénuries d'électricité.

"Le gaz du gisement de Koudou pourrait être utilisé pour la centrale électrique", a-t-il précisé.

M. Medvedev, qui effectuait une tournée en Afrique, et son homologue namibien Hifikepunye Pohamba ont assisté jeudi à la signature de l'accord à Windhoek.

"Un accord a également été signé pour accroître les investissements russes afin de développer et introduire de nouveaux projets à grande échelle dans l'économie namibienne, en particulier dans les domaines minier, pétrolier et énergétique", selon un communiqué conjoint publié vendredi.

 

Première publication : 26/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)