Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Economie

Le PIB français en baisse de 1,2 % au premier trimestre 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2009

L'Insee a confirmé la contraction de 1,2 % du produit intérieur brut de la France au premier trimestre. Elle a également révisée à -1,4 % celle du quatrième trimestre, a précisé vendredi la ministre de l'Économie Christine Lagarde.

REUTERS - L'Insee a confirmé à -1,2% lacontraction du produit intérieur brut de la France au premier trimestre mais révisé à -1,4% celle du quatrième trimestre, a laissé entendre vendredi la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

 

"L'urgence c'est la relance," a-t-elle affirmé sur LCI alors qu'elle était interrogée sur le moment de la sortie de crise. "On continue à baisser, on était à -1,4% au quatrième trimestre, à -1,2% au premier trimestre (...), ça continue de baisser mais ça se stabilise."

 

Le PIB du quatrième trimestre avait été révisé à -1,5% le mois dernier par l'Insee.

 

Les chiffres détaillés du PIB seront diffusés à 8h45 (6h45 GMT), en même temps que la statistique du moral des ménages de juin.

Première publication : 26/06/2009

COMMENTAIRE(S)