Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "On a besoin d'une gauche à l'Assemblée nationale"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La Loi El Khomri ne correspond pas à ma vision du dialogue social"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jane Campion présente la saison 2 de "Top of the Lake"

En savoir plus

FOCUS

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

Amériques

Obama rejette la demande d'excuses du président iranien

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2009

Lors d'une conférence de presse commune avec Angela Merkel, Barack Obama a déclaré ne pas prendre "au sérieux" la demande d'excuses formulée par Mahmoud Ahmadinejad qui accuse son homologue américain d'ingérence.

AFP - Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi qu'il ne prenait pas "au sérieux" les demandes d'excuses de son homologue iranien Ahmed Ahmadinejad.

"Je ne prends pas les déclarations de M. Ahmadinejad au sérieux à propos des excuses (demandées par le président iranien), concernant en particulier le fait que les Etats-Unis se seraient écartés (de leur objectif) de ne pas s'ingérer dans le processus électoral en Iran", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Je suggèrerais que M. Ahmadinejad réfléchisse avec attention aux obligations qu'il a envers son peuple", a-t-il ajouté.

La Maison Blanche a rejeté jeudi les accusations d'ingérence lancées le même jour par le président iranien, estimant que ce dernier cherchait à mettre les Etats-Unis au coeur de la crise politique qui a succédé à l'élection présidentielle.

M. Ahmadinejad a demandé jeudi au président américain de cesser de "s'ingérer" dans les affaires de l'Iran, a indiqué l'agence de presse Fars.

"J'espère que vous (M. Obama) éviterez de vous ingérer dans les affaires de l'Iran et exprimerez des regrets de manière à ce que le peuple iranien en soit informé", a-t-il dit.

Première publication : 26/06/2009

COMMENTAIRE(S)