Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

Amériques

Obama rejette la demande d'excuses du président iranien

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2009

Lors d'une conférence de presse commune avec Angela Merkel, Barack Obama a déclaré ne pas prendre "au sérieux" la demande d'excuses formulée par Mahmoud Ahmadinejad qui accuse son homologue américain d'ingérence.

AFP - Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi qu'il ne prenait pas "au sérieux" les demandes d'excuses de son homologue iranien Ahmed Ahmadinejad.

"Je ne prends pas les déclarations de M. Ahmadinejad au sérieux à propos des excuses (demandées par le président iranien), concernant en particulier le fait que les Etats-Unis se seraient écartés (de leur objectif) de ne pas s'ingérer dans le processus électoral en Iran", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Je suggèrerais que M. Ahmadinejad réfléchisse avec attention aux obligations qu'il a envers son peuple", a-t-il ajouté.

La Maison Blanche a rejeté jeudi les accusations d'ingérence lancées le même jour par le président iranien, estimant que ce dernier cherchait à mettre les Etats-Unis au coeur de la crise politique qui a succédé à l'élection présidentielle.

M. Ahmadinejad a demandé jeudi au président américain de cesser de "s'ingérer" dans les affaires de l'Iran, a indiqué l'agence de presse Fars.

"J'espère que vous (M. Obama) éviterez de vous ingérer dans les affaires de l'Iran et exprimerez des regrets de manière à ce que le peuple iranien en soit informé", a-t-il dit.

Première publication : 26/06/2009

COMMENTAIRE(S)