Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Economie

Qantas annule une commande de 15 Boeing

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2009

La compagnie aérienne australienne Qantas a annulé vendredi une commande de 15 Boeing "Dreamliner" et a reporté la livraison de 15 autres appareils. Cette décision va lui permettre d'économiser 3 milliards de dollars américains.

AFP - La compagnie aérienne australienne Qantas a annoncé vendredi avoir annulé une commande de 15 Boeing "Dreamliner" et obtenu le report de la livraison de 15 autres appareils, en raison de la détérioration de l'environnement économique.

L'annulation de la commande va faire économiser 3 milliards de dollars américains à la compagnie, a indiqué le directeur général de Qantas, Alan Joyce dans un communiqué, précisant que cette annulation n'était pas liée au report du vol inaugural du Boeing 787 "Dreamliner".

Selon le communiqué, Qantas et Boeing ont également convenu de reporter la livraison de 15 autres Boeing 787.

Qantas avait annoncé en décembre 2005 la commande de 15 Boeing "Dreamliner", avion sur lequel l'avionneur américain a fait un énorme pari commercial mais qui a déjà pris près de deux ans de retard.

Première publication : 26/06/2009

COMMENTAIRE(S)