Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Culture

La famille a demandé une seconde autopsie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2009

Selon l'institut médico-légal de Los Angeles, la famille de Michael Jackson, décédé jeudi à 50 ans, a demandé une seconde autopsie du corps du chanteur. Les résultats définitifs de la première seront connus dans 4 à 6 semaines.

AFP - La famille du chanteur américain Michael Jackson, décédé subitement jeudi à l'âge de 50 ans, a demandé une seconde autopsie, a déclaré samedi Brian Elias, un porte-parole de l'institut médico-légal de Los Angeles.

M. Elias a précisé que la demande de la famille avait été faite vendredi, avant la remise du corps du chanteur.

Selon le site internet TMZ.com, qui le premier avait annoncé la mort du chanteur, la seconde autopsie serait déjà en cours à Los Angeles, dans un lieu maintenu secret.

Les résultats préliminaires d'une première autopsie, vendredi, avaient permis d'écarter un acte criminel comme étant à l'origine de la mort du "roi de la pop".

Mais l'institut médico-légal avait précisé que les résultats définitifs, notamment les analyses toxicologiques, ne seraient pas connus avant "quatre ou six semaines".

Samedi matin, sur la chaîne de télévision américaine ABC, le révérend Jesse Jackson, qui a passé la journée de vendredi avec la famille Jackson, avait déjà évoqué l'éventualité d'une seconde autopsie.

A la question de savoir si la famille allait demander une autopsie indépendante, le pasteur noir, militant des droits civiques, avait répondu: "Je suis sûr qu'elle devrait le faire, et elle le fera probablement".


 

Première publication : 27/06/2009

COMMENTAIRE(S)