Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de se servir du drame de Sivens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le choc de simplification ne doit pas être contredit par un choc de complexification"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Ouagadougou en pleine crise, Jérusalem sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Gaz russe : un accord enfin trouvé entre la Russie, l'Ukraine et l'UE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Journée insurrectionnelle au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : quelle transition possible ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

Culture

La famille a demandé une seconde autopsie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2009

Selon l'institut médico-légal de Los Angeles, la famille de Michael Jackson, décédé jeudi à 50 ans, a demandé une seconde autopsie du corps du chanteur. Les résultats définitifs de la première seront connus dans 4 à 6 semaines.

AFP - La famille du chanteur américain Michael Jackson, décédé subitement jeudi à l'âge de 50 ans, a demandé une seconde autopsie, a déclaré samedi Brian Elias, un porte-parole de l'institut médico-légal de Los Angeles.

M. Elias a précisé que la demande de la famille avait été faite vendredi, avant la remise du corps du chanteur.

Selon le site internet TMZ.com, qui le premier avait annoncé la mort du chanteur, la seconde autopsie serait déjà en cours à Los Angeles, dans un lieu maintenu secret.

Les résultats préliminaires d'une première autopsie, vendredi, avaient permis d'écarter un acte criminel comme étant à l'origine de la mort du "roi de la pop".

Mais l'institut médico-légal avait précisé que les résultats définitifs, notamment les analyses toxicologiques, ne seraient pas connus avant "quatre ou six semaines".

Samedi matin, sur la chaîne de télévision américaine ABC, le révérend Jesse Jackson, qui a passé la journée de vendredi avec la famille Jackson, avait déjà évoqué l'éventualité d'une seconde autopsie.

A la question de savoir si la famille allait demander une autopsie indépendante, le pasteur noir, militant des droits civiques, avait répondu: "Je suis sûr qu'elle devrait le faire, et elle le fera probablement".


 

Première publication : 27/06/2009

COMMENTAIRE(S)