Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hillary Clinton, à contrecœur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La folie terroriste"

En savoir plus

Sports

La France perd son quatrième duel en un an contre l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2009

Pour la quatrième fois consécutive en un an, le XV de France s'incline face aux Wallabies (22-6). Malgré quelques belles incursions dans les 22 mètres australiens, les Bleus n'ont pas su prendre les risques nécessaires pour renverser le match.

AFP - L'Australie s'est aisément imposée (22-6) contre le XV de France, remportant sa quatrième victoire consécutive en une année contre les Français, samedi à Sydney lors du troisième et dernier test-match de la tournée estivale.

Les Français, déjà défaits (10-14) samedi dernier en Nouvelle-Zélande, repartent des antipodes avec un bilan comptable négatif, malgré leur belle victoire (27-22) contre les All Blacks le 13 juin dernier à Dunedin en ouverture de leur tournée.

Les Wallabies, déjà vainqueurs à deux reprises de l'Italie, ont en revanche idéalement préparé le Tri-Nations, qu'ils débuteront le 18 juillet en Nouvelle-Zélande. Ils tenteront de remporter cette compétition pour la première fois depuis 2001.

Visiblement éreintés, les Français qui ont été beaucoup sanctionnés n'ont jamais été en mesure d'enrayer la belle mécanique australienne, réglée au millimètre sur l'activité de son ouvreur, Matt Giteau.

La vedette australienne inscrivait l'unique essai de la rencontre à la 18e minute après avoir initié l'action avec son capitaine, Stirling Mortlock. Une course intérieure de l'ailier Lachie Turner permettait au centre Berrick Barnes d'offrir l'essai à Giteau, qui transformait (7-0).

Les Français devaient se contenter de trois petits points en première période, sur une pénalité inscrite par l'ouvreur Lionel Beauxis, guère en réussite par ailleurs, après un plaquage dangereux de George Smith par Damien Traille.

Mais Giteau profitait d'un hors-jeu français pour porter l'avance australienne à 10 à 3 à la pause. Et les Wallabies creusaient imperturbablement l'écart entre la reprise et l'heure de jeu par quatre nouvelles pénalités de l'ouvreur australien, sanctionnant deux hors-jeu et deux fautes françaises dans des rucks.

Les Français profitaient d'une de leurs rares incursions dans les vingt-deux mètres adverses pour pousser leurs adversaires à la faute en mêlée. Mais malgré leur retard conséquent au score, ils choisissaient la pénalité, que réussissait Yachvili (22-6, 57). Symbole de l'impuissance française.
 

Première publication : 27/06/2009

COMMENTAIRE(S)