Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

FRANCE

Le Brésil cesse les recherches en mer des corps et des débris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2009

Près d'un mois après l'accident du vol AF447 d'Air France, le Brésil a décidé, vendredi, d'arrêter les recherches en mer des corps et des débris de l'avion, estimant que rien de signifiant ne pourrait plus être trouvé.

AFP - La Marine et la Force aérienne brésiliennes ont annoncé vendredi qu'elles mettaient fin aux recherches des corps et débris du vol AF447 d'Air France qui s'est abîmé en mer entre Rio et Paris dans la nuit du 31 mai au 1er juin avec 228 personnes à bord, estimant que ce qui pourrait encore être trouvé en mer était "insignifiant".

"Aucun corps n'a été découvert depuis neuf jours", a justifié le lieutenant-colonel Henry Munhoz au cours d'une conférence de presse à Recife (nord-est).

Les opérations, menées avec l'aide de navires français et d'avions espagnols et américains ont permis de repêcher 51 corps parmi les 228 victimes de l'Airbus A330 d'Air France appartenant à 32 nationalités.

La raison de l'accident est encore indéterminée.

Le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), chargé de l'enquête technique sur la disparition de l'Airbus, a annoncé jeudi qu'il présenterait un "premier rapport factuel" le jeudi 2 juillet.

Première publication : 27/06/2009

COMMENTAIRE(S)