Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Culture

Pierre Cardin devrait vendre sa marque à des investisseurs chinois

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/06/2009

Le groupe français Pierre Cardin pourrait passer sous la houlette de plusieurs sociétés chinoises, a affirmé lundi un responsable de la compagnie. Le couturier et industriel français est actuellement en pourparlers pour revendre sa marque.

AFP - Le groupe du couturier et industriel français Pierre Cardin mène actuellement des négociations en vue d'un éventuel rachat de la marque avec plusieurs sociétés, chinoises notamment, a annoncé lundi une responsable de la compagnie en Chine.

"Il y a des discussions. M. Cardin envisage de vendre la marque en Chine et la marque mondiale", a indiqué à l'AFP Fang Fang, directrice de Cardin en Chine.

"Il n'est pas en discussions avec seulement une compagnie. Nous sommes actuellement en discussions avec un certain nombre de parties intéressées, pas nécessairement des sociétés chinoises", a-t-elle ajouté.

Un quotidien du sud de la Chine, le Shenzhen Commercial Daily, a indiqué lundi que la Jiansheng Trading Company, de la province méridionale du Guangdong, avait proposé 200 millions d'euros pour l'acquisition de la marque et qu'elle espérait qu'un accord pourrait être conclu en un mois.

Fang Fang a refusé de confirmer le nom de l'éventuel acheteur chinois mais a précisé qu'une offre conjointe de deux groupes des provinces du Guangdong et du Zhejiang avait été lancée.

"C'est le prix que, selon certaines informations, elles ont offert, d'autres ont proposé des prix plus élevés et des prix plus bas", a-t-elle ajouté.

Elle a expliqué que les sociétés sous licences de Pierre Cardin, certaines existant depuis plus de 20 ans, seraient prioritaires.

La direction de la Jiansheng Trading Company n'était pas joignable.

Des médias nationaux ont indiqué que d'autres compagnies chinoises étaient sur les rangs, dont la Huhao Corporation, de la province du Zhejiang, dans l'est de la Chine.

La couturier Pierre Cardin a mis un pied en Chine dès 1978, devenant l'un des premiers investisseurs étrangers à s'implanter sur ce marché qui lançait à peine ses réformes d'ouverture économique sous la houlette de Deng Xiaoping. La marque est extrêmement connue dans le pays.

"De nombreux Chinois n'ont que trois images de la France", indiquait le Xinmin Daily dans un article sur ces négociations, "la Tour Eiffel, le général De Gaulle et Pierre Cardin".
 

Première publication : 29/06/2009

COMMENTAIRE(S)