Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Une femme tuée lors d'affrontements armés à Beyrouth-Ouest

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/06/2009

Des affrontements ont opposé durant plusieurs heures des partisans du mouvement chiite Amal à ceux du chef de la majorité libanaise Saad Hariri, dans l'ouest de Beyrouth, ce dimanche. Une femme a été tuée par une balle perdue.

AFP - Une femme a été tuée par une balle perdue dans des affrontements qui ont opposé dimanche soir des partisans du mouvement chiite Amal à ceux du chef de la majorité libanaise Saad Hariri, dans l'ouest de Beyrouth, a déclaré un responsable de son parti.
  
"Une femme a été tuée par une balle perdue", a déclaré un responsable du Courant du Futur, le parti de Saad Hariri, qui a été chargé de former le prochain gouvernement libanais.
  
Il n'a pas précisé l'identité de la victime, mais un responsable des services de sécurité a par la suite confirmé qu'une femme de 30 ans avait été tuée par une balle perdue.
  
Des affrontements armés ont opposé pendant deux ou trois heures dans la soirée les partisans du mouvement chiite Amal du président du Parlement Nabih Berri à ceux du Courant du Futur, à Aïcha Bakkar, dans l'ouest de Beyrouth en majorité musulman, selon un correspondant de l'AFP et un porte-parole militaire.
  
Des armes automatiques et des lance-roquettes ont été utilisés, selon le correspondant de l'AFP.
  
Un porte-parole de l'armée a confirmé que des armes avaient été utilisées, ajoutant que la situation était tendue dans le quartier depuis samedi.
  
L'armée a déclaré avoir pris le contrôle de la situation après avoir donné l'ordre à toutes les personnes armées de quitter la rue sous peine de voir les soldats ouvrir le feu, a-t-il ajouté.
  
"La situation est calme, sous le contrôle de l'armée, qui est déployée dans tout le quartier", a-t-il ajouté, sans donner d'explication aux affrontements.
  
Ces heurts sont survenus un jour après que Saad Hariri, fils de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri assassiné en 2005, a été chargé de former un nouveau gouvernement, et trois jours après la réélection de Nabih Berri à la tête du Parlement.
  
M. Hariri, qui s'est engagé à rassembler les forces libanaises rivales, y compris le Hezbollah, dans un gouvernement d'union nationale "harmonieux et opérationnel", a reçu le soutien de tous les députés de son camp mais aussi de ceux du mouvement Amal.
  
Sa "coalition du 14-Mars", soutenue par les capitales occidentales, a enlevé 71 des 128 sièges aux législatives du 7 juin, contre 57 pour le camp mené par le Hezbollah et appuyé par la Syrie et l'Iran.

Première publication : 29/06/2009

COMMENTAIRE(S)