Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

SCIENCES

Après 5 mois d'absence, Steve Jobs est de retour aux commandes d'Apple

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Steve Jobs a repris le travail après un congé maladie de plus de cinq mois au cours duquel il a subi une greffe du foie. Le PDG du groupe informatique Apple avait déjà été opéré d'un cancer du pancréas en 2004.

AFP - Le groupe informatique américain Apple a confirmé lundi que son PDG Steve Jobs avait repris le travail, après un congé maladie de plus de cinq mois au cours duquel il a subi une greffe du foie.
   
"Steve est revenu travailler" a dit à l'AFP un porte-parole d'Apple, Steve Dowling, qui a tenu des propos similaires à plusieurs médias.
   
"Il vient en ce moment à Apple quelques jours par semaine et travaille de chez lui le reste du temps", a-t-il ajouté, sans préciser depuis quelle date M. Jobs avait fait son retour sur le campus de Cupertino (Californie, ouest des Etats-Unis).
   
"Nous sommes très contents qu'il soit revenu", a simplement conclu M. Dowling.
   
M. Jobs avait déjà marqué son retour il y a une semaine, en se faisant citer dans un communiqué sur le succès de la dernière version du téléphone portable d'Apple, le iPhone 3GS.
   
Le PDG charismatique, inspirateur du succès mondial des baladeurs iPod, smartphones iPhone et ordinateurs Mac, considéré comme un visionnaire de l'informatique et qui a fini par incarner la société à la pomme croquée, avait annoncé en janvier qu'il se mettait en congé maladie jusqu'à fin juin.
   
Il avait expliqué que son état de santé s'était avéré plus grave que le déséquilibre hormonal dont il avait d'abord fait état, alors que sa maigreur avait attisé les rumeurs depuis l'été 2008.
   
Un médecin de Memphis (Tennessee, sud-est) a révélé la semaine dernière que Steve Jobs avait subi une greffe du foie, pour une raison non précisée, et souligné que son pronostic était "excellent".
   
Steve Jobs, 54 ans, avait été opéré d'un cancer du pancréas en 2004.
   
Lundi, l'action Apple a terminé en recul de 0,33% à 141,97 dollars.
 

Première publication : 30/06/2009

COMMENTAIRE(S)