Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Amériques

La famille n'a toujours pas fixé la date des funérailles

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/06/2009

Joe Jackson, le père de Michael Jackson, a annoncé que la famille attendait de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur avant de fixer les dispositions concernant ses obsèques.

REUTERS - Le père de Michael Jackson a déclaré lundi que la famille de l'artiste n'avait pris encore aucune disposition concernant ses obsèques, attendant de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur.

 

"Nous ne sommes pas encore prêts pour cela", a dit Joe Jackson lors d'une conférence de presse devant la résidence familiale à Los Angeles. "Nous n'avons pas encore de calendrier, parce que je veux voir ce qui sortira de l'autopsie", a-t-il précisé.

 

La famille de la pop star, mort jeudi dernier à l'âge de 50 ans, attend les résultats de cette seconde autopsie, qu'elle a demandée à la suite de celle ordonnée par les autorités.

 

Michael Jackson a succombé à un arrêt cardiaque dont les causes demeurent inconnues.

 

Selon Al Sharpton, figure de la lutte pour les droits civiques présent auprès de la famille Jackson, les proches du chanteur veulent être "prudents et mesurés" dans les préparatifs de la cérémonie et n'entendent pas "se précipiter" à l'heure de rendre hommage à la vie et à l'héritage musical de l'interprète de "Thriller", "Bad" ou encore "Billie Jean".

 

Michael Jackson, qui préparait son retour sur scène pour une série de concerts à Londres, est mort jeudi dans la villa qu'il louait à Los Angeles.

Les promoteurs des concerts londoniens, AEG Live, ont publié lundi quatre photos du chanteur en répétition, prises deux jours avant sa mort.

 

On y voit un Michael Jackson mince, mais très ressemblant avec l'artiste des grandes années, sur scène avec des danseurs. AEG a refusé de commenter des informations selon lesquelles la société posséderait des enregistrements vidéo des répétitions.

 

Deux autopsies ont été pratiquées pour déterminer ce qui a provoqué son arrêt cardiaque: une par le Los Angeles County Coroner - le service de médecine légale de la ville -; l'autre par un médecin privé à la demande de la famille. Il faudra plusieurs semaines avant que ne soient connus les résultats des analyses toxicologiques.

 

Les services de médecine légale ont jugé en revanche inexactes les informations du Sun. Le tabloïd britannique affirmait que le chanteur était émacié et pratiquement chauve au moment de sa mort.

 

"J'ignore d'où vient cette information, ou qui l'a communiquée (au Sun). Elle n'est pas exacte, et même totalement fausse pour certains de ses aspects", a dit Ed Winter, numéro deux du Los Angeles County Coroner Office.

 

La justice a par ailleurs accordé à titre provisoire aux parents de Michael Jackson la garde de ses trois enfants, Prince Michael, 12 ans, Paris Katherine, 11 ans, and Prince Michael II, 7 ans, avant une nouvelle audience prévue la semaine prochaine.

 

Les deux premiers sont les enfants que le chanteur a eus avec son ex-épouse, Debbie Rowe; le troisième est né d'une mère porteuse anonyme. Dans des documents remis à la justice, Joe et Katherine Jackson affirment que ces enfants n'ont "aucune relation avec leur mère biologique".

 

Première publication : 30/06/2009

COMMENTAIRE(S)