Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

Amériques

La famille n'a toujours pas fixé la date des funérailles

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/06/2009

Joe Jackson, le père de Michael Jackson, a annoncé que la famille attendait de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur avant de fixer les dispositions concernant ses obsèques.

REUTERS - Le père de Michael Jackson a déclaré lundi que la famille de l'artiste n'avait pris encore aucune disposition concernant ses obsèques, attendant de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur.

 

"Nous ne sommes pas encore prêts pour cela", a dit Joe Jackson lors d'une conférence de presse devant la résidence familiale à Los Angeles. "Nous n'avons pas encore de calendrier, parce que je veux voir ce qui sortira de l'autopsie", a-t-il précisé.

 

La famille de la pop star, mort jeudi dernier à l'âge de 50 ans, attend les résultats de cette seconde autopsie, qu'elle a demandée à la suite de celle ordonnée par les autorités.

 

Michael Jackson a succombé à un arrêt cardiaque dont les causes demeurent inconnues.

 

Selon Al Sharpton, figure de la lutte pour les droits civiques présent auprès de la famille Jackson, les proches du chanteur veulent être "prudents et mesurés" dans les préparatifs de la cérémonie et n'entendent pas "se précipiter" à l'heure de rendre hommage à la vie et à l'héritage musical de l'interprète de "Thriller", "Bad" ou encore "Billie Jean".

 

Michael Jackson, qui préparait son retour sur scène pour une série de concerts à Londres, est mort jeudi dans la villa qu'il louait à Los Angeles.

Les promoteurs des concerts londoniens, AEG Live, ont publié lundi quatre photos du chanteur en répétition, prises deux jours avant sa mort.

 

On y voit un Michael Jackson mince, mais très ressemblant avec l'artiste des grandes années, sur scène avec des danseurs. AEG a refusé de commenter des informations selon lesquelles la société posséderait des enregistrements vidéo des répétitions.

 

Deux autopsies ont été pratiquées pour déterminer ce qui a provoqué son arrêt cardiaque: une par le Los Angeles County Coroner - le service de médecine légale de la ville -; l'autre par un médecin privé à la demande de la famille. Il faudra plusieurs semaines avant que ne soient connus les résultats des analyses toxicologiques.

 

Les services de médecine légale ont jugé en revanche inexactes les informations du Sun. Le tabloïd britannique affirmait que le chanteur était émacié et pratiquement chauve au moment de sa mort.

 

"J'ignore d'où vient cette information, ou qui l'a communiquée (au Sun). Elle n'est pas exacte, et même totalement fausse pour certains de ses aspects", a dit Ed Winter, numéro deux du Los Angeles County Coroner Office.

 

La justice a par ailleurs accordé à titre provisoire aux parents de Michael Jackson la garde de ses trois enfants, Prince Michael, 12 ans, Paris Katherine, 11 ans, and Prince Michael II, 7 ans, avant une nouvelle audience prévue la semaine prochaine.

 

Les deux premiers sont les enfants que le chanteur a eus avec son ex-épouse, Debbie Rowe; le troisième est né d'une mère porteuse anonyme. Dans des documents remis à la justice, Joe et Katherine Jackson affirment que ces enfants n'ont "aucune relation avec leur mère biologique".

 

Première publication : 30/06/2009

COMMENTAIRE(S)