Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

La famille n'a toujours pas fixé la date des funérailles

©

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/06/2009

Joe Jackson, le père de Michael Jackson, a annoncé que la famille attendait de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur avant de fixer les dispositions concernant ses obsèques.

REUTERS - Le père de Michael Jackson a déclaré lundi que la famille de l'artiste n'avait pris encore aucune disposition concernant ses obsèques, attendant de disposer des résultats de la seconde autopsie pratiquée sur la dépouille du chanteur.

 

"Nous ne sommes pas encore prêts pour cela", a dit Joe Jackson lors d'une conférence de presse devant la résidence familiale à Los Angeles. "Nous n'avons pas encore de calendrier, parce que je veux voir ce qui sortira de l'autopsie", a-t-il précisé.

 

La famille de la pop star, mort jeudi dernier à l'âge de 50 ans, attend les résultats de cette seconde autopsie, qu'elle a demandée à la suite de celle ordonnée par les autorités.

 

Michael Jackson a succombé à un arrêt cardiaque dont les causes demeurent inconnues.

 

Selon Al Sharpton, figure de la lutte pour les droits civiques présent auprès de la famille Jackson, les proches du chanteur veulent être "prudents et mesurés" dans les préparatifs de la cérémonie et n'entendent pas "se précipiter" à l'heure de rendre hommage à la vie et à l'héritage musical de l'interprète de "Thriller", "Bad" ou encore "Billie Jean".

 

Michael Jackson, qui préparait son retour sur scène pour une série de concerts à Londres, est mort jeudi dans la villa qu'il louait à Los Angeles.

Les promoteurs des concerts londoniens, AEG Live, ont publié lundi quatre photos du chanteur en répétition, prises deux jours avant sa mort.

 

On y voit un Michael Jackson mince, mais très ressemblant avec l'artiste des grandes années, sur scène avec des danseurs. AEG a refusé de commenter des informations selon lesquelles la société posséderait des enregistrements vidéo des répétitions.

 

Deux autopsies ont été pratiquées pour déterminer ce qui a provoqué son arrêt cardiaque: une par le Los Angeles County Coroner - le service de médecine légale de la ville -; l'autre par un médecin privé à la demande de la famille. Il faudra plusieurs semaines avant que ne soient connus les résultats des analyses toxicologiques.

 

Les services de médecine légale ont jugé en revanche inexactes les informations du Sun. Le tabloïd britannique affirmait que le chanteur était émacié et pratiquement chauve au moment de sa mort.

 

"J'ignore d'où vient cette information, ou qui l'a communiquée (au Sun). Elle n'est pas exacte, et même totalement fausse pour certains de ses aspects", a dit Ed Winter, numéro deux du Los Angeles County Coroner Office.

 

La justice a par ailleurs accordé à titre provisoire aux parents de Michael Jackson la garde de ses trois enfants, Prince Michael, 12 ans, Paris Katherine, 11 ans, and Prince Michael II, 7 ans, avant une nouvelle audience prévue la semaine prochaine.

 

Les deux premiers sont les enfants que le chanteur a eus avec son ex-épouse, Debbie Rowe; le troisième est né d'une mère porteuse anonyme. Dans des documents remis à la justice, Joe et Katherine Jackson affirment que ces enfants n'ont "aucune relation avec leur mère biologique".

 

Première publication : 30/06/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)