Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung veut tourner la page du Galaxy Note 7

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Protégeons les protecteurs de l'environnement"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Hollande à Macron : "Je suis ton père"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L’Angola tourne la page dos Santos

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Maroc : sit-in pour dénoncer les agressions sexuelles

En savoir plus

LE DÉBAT

Réforme du Code du travail : Macron face à la pression de la rue et des syndicats (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Réforme du Code du travail : Macron face à la pression de la rue et des syndicats (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : en Angola, les "raptivistes" investissent le champ politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les bonnes fréquences de "120 battements par minute"

En savoir plus

Culture

L'acteur américain Karl Malden meurt à 97 ans

Dernière modification : 01/07/2009

Devenu une véritable vedette de la télévision avec la série "Les Rues de San Francisco", Karl Malden est mort, mercredi, à 97 ans. L'acteur américain avait reçu un Oscar en 1951 pour son rôle dans "Un tramway nommé désir".

REUTERS - L'acteur américain Karl Malden, récompensé d'un Oscar pour son rôle dans "Un Tramway Nommé Désir" aux côtés de Marlon Brando, est mort mercredi à 97 ans, a annoncé son agent.
 
La santé de Karl Malden déclinait depuis plusieurs années et l'acteur est mort dans son sommeil, à son domicile situé près de Los Angeles, a précisé l'agent Budd Moss.
 
Outre son Oscar du second rôle, obtenu en 1951, Karl Malden devait notamment sa popularité à son apparition dans le film d'Elia Kazan "Sur les Quais", également avec Marlon Brando, et dans "Patton", où il incarnait le général Omar Bradley.
 
Dans les années 1970, il était devenu une vedette de la télévision en interprétant un détective de la police dans la série "Les Rues de San Francisco", où il faisait équipe avec le jeune Michael Douglas.
 
Ancien ouvrier de l'industrie sidérurgique, reconnaissable à ses manières bourrues, Karl Malden avait la réputation de donner de la subtilité et de la dignité à ses personnages.
 
A l'affiche d'une cinquantaine de films en quarante ans de cinéma, il a été dirigé par quelques réalisateurs de renom, dont Elia Kazan, Alfred Hitchcock ou John Frankenheimer, et a interprété au théâtre les oeuvres de Tennessee Williams ou d'Arthur Miller.
 
Aux Etats-Unis, le jeune public connaissait cet homme né à Chicago en 1931 de parents d'origines serbe et tchèque pour sa participation récente à une publicité du groupe American Express.

Première publication : 01/07/2009

COMMENTAIRE(S)