Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Démission inattendue du Premier ministre Ivo Sanader

Dernière modification : 01/07/2009

À la surprise générale, le chef du gouvernement croate, Ivo Sanader, a renoncé à toutes activités politiques. Une décision inattendue que certains observateurs expliquent par le blocags des négociations d'adhésion de Zagreb à l'UE.

AFP - Le Premier ministre croate, Ivo Sanader a quitté mercredi d'une manière inattendue la vie politique, alors qu'il était l'un des politiciens les plus populaires du pays et qu'il s'était donné pour mission d'intégrer la Croatie dans l'Union européenne (UE).

Haut de taille, cheveux grisonnants, M. Sanader, 56 ans, s'était imposé comme un dirigeant pro-européen en prenant habilement et solidement le contrôle de son parti conservateur de la Communauté démocratique croate (HDZ), revenu au pouvoir fin 2003 après quatre ans dans l'opposition.

Il était alors devenu Premier ministre avant d'être reconduit à la tête du gouvernement pour un mandat de quatre ans après les élections législatives de 2007.

"J'ai pris la décision de me retirer de la vie politique active et de ne pas présenter ma candidature à la présidence" qui doit avoir lieu à la fin de l'année, a dit mercredi à la presse M. Sanader, qui quitte son poste plus de deux ans avant la fin de son mandat.

Il n'a pas dévoilé les raisons de sa décision mais on peut penser que le blocage depuis décembre, par la Slovénie, en raison d'un différend frontalier bilatéral, des négociations d'adhésion de Zagreb à l'UE, y a contribué.

Sous son mandat, en 2005, la Croatie a entamé les négociations d'adhésion à l'UE avec l'objectif de devenir son 28e membre et a adhéré à l'OTAN début 2009.

Elu président du HDZ en avril 2000, en remplacement de Franjo Tudjman décédé quelques mois auparavant, M. Sanader avait évincé les dirigeants ultra-nationalistes proches de son prédécesseur pour transformer sa formation en un parti moderne conservateur.

Il a tendu la main à la communauté serbe de Croatie, dont les élus ont soutenu son parti au parlement, et a oeuvré avec les institutions internationales au retour des réfugiés serbes ayant fui le pays pendant le conflit serbo-croate de 1991-1995.

Le cabinet qu'il quitte compte pour la première fois depuis la guerre un ministre issu de la minorité serbe.

A ce jour, sur quelque 280.000 réfugiés serbes, quelque 40% ont regagné leurs foyers, selon l'ONU.

Né le 8 juin 1953 à Split (sud), M. Sanader est titulaire d'un doctorat en philosophie de l'Université d'Innsbruck (Autriche). Sous le régime de Franjo Tudjman, il a occupé les postes de secrétaire général de la présidence, de ministre des Sciences et de la Technologie et de vice-ministre des Affaires étrangères.

Ivo Sanader, ancien directeur de théâtre, est l'auteur de nombreuses publications notamment sur l'histoire de la littérature.

Il parle couramment anglais, français, allemand et italien. M. Sanader est marié et père de deux filles adolescentes.
 

Première publication : 01/07/2009

COMMENTAIRE(S)