Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

FRANCE

Les causes du crash restent indéterminées

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/07/2009

Le Bureau enquête et analyse (BEA) a assuré, jeudi, que l'Airbus qui s'est abîmé en mer le 1er juin n'a pas explosé en vol. Retour sur les circonstances de l'accident avec Cédric Maniez du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL).

Dans cette édition du magazine Focus, FRANCE 24 revient sur l’accident de l'A330 vol Rio-Paris qui s'est abîmé dans l'Atlantique il y a un mois.

 
Le Bureau enquête et analyse (BEA), chargé de l'enquête technique sur l'accident, a annoncé lors de la présentation de son premier rapport, qu'il allait prolonger jusqu'au 10 juillet ses recherches acoustiques des balises des boîtes noires.
 

Léa Salamé revient sur les déclarations du BEA en compagnie de Cédric Maniez, secrétaire général du Syndicat national des pilotes de ligne(SNPL).

 

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)