Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye l'UE !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

SCIENCES

Facebook offre davantage de latitude à ses utilisateurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2009

Fréquemment accusé de porter atteinte aux libertés individuelles, Facebook travaille à la mise en place de nouvelles options qui permettront aux utilisateurs de mieux contrôler la part de vie privée divulguée sur leur page personnelle.

AFP - Facebook est en train de mettre en place de nouvelles options qui permettront à ses 200 millions d'utilisateurs de fixer eux-mêmes la part de vie privée qu'ils souhaitent divulguer sur leur page personnelle, a annoncé un responsable du site internet américain jeudi.
   
Dans un article publié sur le blog de Facebook, Chris Kelly, en charge de la protection de la vie privée des utilisateurs pour l'entreprise, a expliqué que son site proposerait désormais à ses membres de dévoiler tel ou tel aspect de leur vie privée selon la catégorie à laquelle appartiennent les visiteurs qui consultent leur page.
   
Selon M. Kelly, les membres de Facebook pourront décider de l'information sur eux-mêmes qu'ils mettront à la disposition des visiteurs selon que ces derniers sont des "amis, des camarades de classe ou d'université, des collègues de travail ou des amis d'amis".
   
Une autre option permettra d'échanger des messages avec l'ensemble des internautes. Cette nouveauté est considérée comme une tentative de faire concurrence au site Twitter, dont le système de micro-blogs remporte un franc succès.
   
"Le partage est la pierre angulaire de Facebook", a expliqué M. Kelly. "Nous souhaitons que les membres de Facebook puissent davantage contrôler l'information qu'il partage et le public auquel ils s'adressent", a-t-il ajouté.
   
Facebook va d'abord proposer ses nouvelles options à un nombre restreint d'utilisateurs dans les toutes prochaines semaines.
   
"Dès lors que la phase de test et d'évalution sera terminée, nous offrirons la version finale à tous les membres de Facebook", a dit Chris Kelly.
   
Le site Facebook, dont le siège est en Californie, permet à toute personne disposant d'une connexion internet de créer sa page personnelle en l'alimentant en photos, vidéos ou commentaires.
  

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)