Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SCIENCES

Facebook offre davantage de latitude à ses utilisateurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2009

Fréquemment accusé de porter atteinte aux libertés individuelles, Facebook travaille à la mise en place de nouvelles options qui permettront aux utilisateurs de mieux contrôler la part de vie privée divulguée sur leur page personnelle.

AFP - Facebook est en train de mettre en place de nouvelles options qui permettront à ses 200 millions d'utilisateurs de fixer eux-mêmes la part de vie privée qu'ils souhaitent divulguer sur leur page personnelle, a annoncé un responsable du site internet américain jeudi.
   
Dans un article publié sur le blog de Facebook, Chris Kelly, en charge de la protection de la vie privée des utilisateurs pour l'entreprise, a expliqué que son site proposerait désormais à ses membres de dévoiler tel ou tel aspect de leur vie privée selon la catégorie à laquelle appartiennent les visiteurs qui consultent leur page.
   
Selon M. Kelly, les membres de Facebook pourront décider de l'information sur eux-mêmes qu'ils mettront à la disposition des visiteurs selon que ces derniers sont des "amis, des camarades de classe ou d'université, des collègues de travail ou des amis d'amis".
   
Une autre option permettra d'échanger des messages avec l'ensemble des internautes. Cette nouveauté est considérée comme une tentative de faire concurrence au site Twitter, dont le système de micro-blogs remporte un franc succès.
   
"Le partage est la pierre angulaire de Facebook", a expliqué M. Kelly. "Nous souhaitons que les membres de Facebook puissent davantage contrôler l'information qu'il partage et le public auquel ils s'adressent", a-t-il ajouté.
   
Facebook va d'abord proposer ses nouvelles options à un nombre restreint d'utilisateurs dans les toutes prochaines semaines.
   
"Dès lors que la phase de test et d'évalution sera terminée, nous offrirons la version finale à tous les membres de Facebook", a dit Chris Kelly.
   
Le site Facebook, dont le siège est en Californie, permet à toute personne disposant d'une connexion internet de créer sa page personnelle en l'alimentant en photos, vidéos ou commentaires.
  

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)