Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

La Haute Cour de Delhi légalise l'homosexualité

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2009

La Haute Cour de Delhi a invalidé l'article 377 du code pénal, qui criminalisait les rapports homosexuels, estimant qu'il violait les droits fondamentaux de la Constitution. Cet arrêt ne s'applique, pour l'heure, qu'à la juridiction de Delhi.

AFP - La Haute cour de Delhi a jugé jeudi que les rapports sexuels entre adultes consentants de même sexe ne devaient plus être considérés comme un crime en Inde.

Pour la première fois, la justice indienne dénonce ainsi une législation héritée du colonisateur britannique qui interdit l'homosexualité en la considérant comme "contre nature".

L'article 377 du code pénal indien, qui criminalise jusqu'à présent les rapports homosexuels entre adultes consentants, constitue une "violation des droits fondamentaux" de la Constitution de l'Inde, estime l'arrêt de la Haute cour, cité par l'agence officielle Press Trust of India.

Bien que l'arrêt de la Haute cour de Delhi n'ait pas de portée jurisprudentielle pour toute l'Inde, ses juges ont estimé que l'article 377 du code pénal ne devait plus s'appliquer dans l'ensemble du pays en cas de rapports homosexuels entre "adultes consentants dans un cadre privé", a expliqué à l'AFP Tripti Tandon, avocate d'une association de défense des droits des homosexuels.

"Ce n'est plus un crime d'avoir des rapports consentis entre adultes de même sexe. Je crois que c'est pour nous un jugement incroyable et qui était très attendu", s'est félicité l'activiste Gautam Bhan.

La loi punit de dix années d'emprisonnement l'homosexualité et notamment la sodomie, même si la législation est très rarement appliquée.

"Pour l'instant, l'arrêt (de la Haute cour) ne s'applique qu'à la juridiction de Delhi, mais l'implication de ce jugement est gigantesque et servira de référence aux quatre coins du pays", a assuré M. Bhan auprès de l'AFP.

"Je me sens très fier d'être un Indien aujourd'hui", a lancé Wendell Rodericks, un créateur de mode cité par une chaîne de télévision.

Première publication : 02/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)