Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "sains et saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

Asie - pacifique

Opération militaire américaine d'ampleur contre les Taliban

Vidéo par Hélène DROUET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2009

L'armée américaine a lancé tôt ce jeudi une offensive d'envergure contre les Taliban dans la province du Helmand. Comprenant près de 4 000 soldats, c'est l'opération américaine aéroportée la plus importante depuis la guerre du Vietnam.

AFP - Les Marines déployés en Afghanistan ont lancé une opération d'envergure contre les talibans dans la province du Helmand, dans le sud du pays, la plus vaste opération américaine aéroportée depuis la guerre du Vietnam, a annoncé jeudi matin le corps des Marines.

L'Opération Khanjar (coup d'épée) comprend près de 4.000 Américains ainsi que 650 policiers et militaires afghans, a indiqué dans une déclaration la brigade expéditionnaire des Marines (MEB) en Afghanistan.

L'opération, à laquelle participent une cinquantaine d'avions, consiste à faire intervenir les troupes contre les bastions des talibans dans le sud. Elle est, selon les officiers sur le terrain, la plus grande opération aéroportée lancée par les Marines depuis la guerre du Vietnam.

"L'opération Khanjar diffère de celles lancées précédemment par l'ampleur des forces et sa rapidité", a déclaré le général Larry Nicholson, commandant la MEB dans un communiqué des Marines.

C'est la première opération d'envergure lancée par les Marines depuis leur déploiement ces derniers mois en Afghanistan.

Les Marines doivent pénétrer dans la vallée de la rivière Helmand, profondément dans des zones tenues par le talibans et où les forces internationales n'ont pas réussi à s'implanter.

Des responsables militaires américains ont indiqué que l'opération Khanjar est censée convaincre les Afghans de la région que les forces de sécurité afghanes - soutenues par les forces internationales - offrent un meilleur avenir à long terme que les islamistes.

"C'est un plan important, un plan qui présente des risques", a déclaré à ses hommes le général Nicholson lors d'un point de presse à Camp Leatherneck (Afghanistan) l'intervention.

L'offensive doit durer 36 heures dans sa première étape très offensive et apporter la sécurité dans la vallée de l'Helmand avant les élections du 20 août, a déclaré le général dans un point de presse donné la semaine dernière.

Les principaux objectifs de l'offensive comprennent les districts de Garmsir et de Nawa, situés près de la frontière méridionale avec le Pakistan où les insurgés trouvent refuge.

Helmand est la première province productrice d'opium du pays, qui fournit 90% de la production mondiale de cette drogue. Son trafic et celui de ses dérivés comme l'héroïne sont considérés comme une des ressources des réseaux rebelles.

Des officiers ont déclaré qu'ils s'attendaient à trouver entre 300 à 500 talibans dans le district de Nawa.

L'offensive permettra également de dégager les routes d'engins explosifs de fabrication artisanale, les armes favorites des militants islamistes.

Des drones seront utilisés pour suivre le déroulement de l'opération.

Cette importante opération dans l'Helmand survient au lendemain du retrait des forces des soldats américains des villes en Irak.

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)