Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Pyongyang procède à des tirs de missiles de courte portée, selon Séoul

Vidéo par Nathalie TOURRET

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 04/07/2009

Pyongyang a tiré quatre missiles de courte portée à proximité du port de Wonsan (Est), indiquent des responsables militaires sud-coréens. La Corée du Nord avait prévenu qu'elle procéderait à des manœuvres militaires en juillet.

La Corée du Nord, qui a soulevé un tollé international en procédant le 25 mai à son deuxième essai nucléaire, a tiré jeudi quatre missiles de courte portée au large de sa côte est, ont affirmé des responsables militaires sud-coréens.

Les deux premiers missiles ont été tirés à 08H20 GMT et 09H00 GMT depuis un site situé à proximité du port de Wonsan (est), selon un porte-parole du ministère sud-coréen de la défense. Les deux autres auraient été lancés quelques heures plus tard.

Mercredi, la Corée du Nord avait annoncé qu'elle procéderait à des manoeuvres militaires dans le courant du mois de juillet, demandant au Japon de ne pas s'approcher de ses régions côtières pendant cette période.

Ces tirs surviennent alors que le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait appelé mardi à Tokyo la Corée du Nord à s'abstenir de toute action risquant d'aggraver la situation dans la région.

La Corée du Nord a lancé un missile en direction du Japon le 5 avril et procédé à son deuxième essai nucléaire le 25 mai, avant de lancer plusieurs missiles de courte portée, ce qui a entraîné des protestations de la communauté internationale et de nouvelles sanctions de la part des Nations unies.

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils envisageaient la possibilité d'un tir de missile à longue portée nord-coréen en direction de Hawaï, probablement le 4 juillet, jour anniversaire de l'indépendance des Etats-Unis.

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)