Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Alissa J. Rubin : "Les femmes afghanes n'existent pas en dehors du foyer"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Engie : Isabelle Kocher une patronne sous tutelle ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Terrorisme : 5 ans après l’élimination de Ben Laden, quelle est la force de frappe d’Al-Qaïda ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Jean-Marc Janaillac, futur PDG d'Air France-KLM

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jusqu'à quand va se poursuivre la destruction d'Alep?"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Noël au printemps"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

Pyongyang procède à des tirs de missiles de courte portée, selon Séoul

Vidéo par Nathalie TOURRET

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 04/07/2009

Pyongyang a tiré quatre missiles de courte portée à proximité du port de Wonsan (Est), indiquent des responsables militaires sud-coréens. La Corée du Nord avait prévenu qu'elle procéderait à des manœuvres militaires en juillet.

La Corée du Nord, qui a soulevé un tollé international en procédant le 25 mai à son deuxième essai nucléaire, a tiré jeudi quatre missiles de courte portée au large de sa côte est, ont affirmé des responsables militaires sud-coréens.

Les deux premiers missiles ont été tirés à 08H20 GMT et 09H00 GMT depuis un site situé à proximité du port de Wonsan (est), selon un porte-parole du ministère sud-coréen de la défense. Les deux autres auraient été lancés quelques heures plus tard.

Mercredi, la Corée du Nord avait annoncé qu'elle procéderait à des manoeuvres militaires dans le courant du mois de juillet, demandant au Japon de ne pas s'approcher de ses régions côtières pendant cette période.

Ces tirs surviennent alors que le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait appelé mardi à Tokyo la Corée du Nord à s'abstenir de toute action risquant d'aggraver la situation dans la région.

La Corée du Nord a lancé un missile en direction du Japon le 5 avril et procédé à son deuxième essai nucléaire le 25 mai, avant de lancer plusieurs missiles de courte portée, ce qui a entraîné des protestations de la communauté internationale et de nouvelles sanctions de la part des Nations unies.

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils envisageaient la possibilité d'un tir de missile à longue portée nord-coréen en direction de Hawaï, probablement le 4 juillet, jour anniversaire de l'indépendance des Etats-Unis.

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)