Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent la capture d'un soldat américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2009

Les Taliban affirment avoir capturé un soldat américain. Plus tôt, l'armée américaine avait annoncé qu'un GI était porté disparu depuis trois jours. Il s'agirait du premier soldat américain capturé en Afghanistan depuis au moins deux ans.

AFP - Un soldat américain, porté disparu depuis trois jours, a probablement été capturé par les combattants islamistes en Afghanistan, a annoncé jeudi l'armée américaine.

"Nous pensons qu'un soldat soldat américain, porté disparu auprès de son unité depuis le 30 juin, a été capturé par les combattants" islamistes, a déclaré à l'AFP le capitaine Elizabeth Mathias, une porte-parole des troupes américaines en Afghanistan.

"Nous déployons tous les moyens disponibles pour le retrouver et assurer son retour sain et sauf", a-t-elle dit.

La porte-parole n'a pas fourni de détails, notamment sur la province où le militaire a été porté disparu.

Selon le capitaine Elizabeth Mathias, il s'agirait depuis deux ou trois ans du premier soldat américain capturé en Afghanistan ou en Irak.

Première publication : 02/07/2009

COMMENTAIRE(S)