Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Economie

Les chiffres du chômage affolent les marchés américains

Vidéo par Jean-Rémi BAUDOT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2009

Introduisant de sérieux doutes sur un prochain redressement de l'économie américaine, la nouvelle dégradation du marché de l'emploi aux États-Unis, révélée jeudi, a fortement ébranlé Wall Street.

AFP - La Bourse de New York a terminé en forte baisse jeudi, dernière séance d'une semaine écourtée, ébranlée par l'ampleur de la dégradation du marché de l'emploi aux Etats-Unis : le Dow Jones a perdu 2,63% et le Nasdaq 2,67%.


Le Dow Jones Industrial Average a lâché 223,32 points, à 8.280,74 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 49,20 points, à 1.796,52 points.


L'indice élargi Standard & Poor's 500 a lui abandonné 2,91% (26,88 points), à 896,45 points.


La séance a été prolongée exceptionnellement de 15 minutes par le New York Stock Exchange en raison d'"irrégularités" de son système informatique.


Indicateur toujours très suivi, les statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis "ont tiré la sonnette d'alarme pour les courtiers et ont fait naître des doutes sur la possibilité d'une reprise rapide de l'économie", ont expliqué les analystes de Charles Schwab.


Après deux mois de baisse, le nombre d'emplois détruits par l'économie américaine est remonté à 467.000 en juin. Les économistes ne tablaient que sur 365.000 emplois perdus.


Maigre consolation, la progression du taux de chômage est un peu inférieure aux attentes du marché (9,5% au lieu de 9,6%).


Ces chiffres "sont très décevants", a commenté Peter Cardillo, d'Avalon Partners, estimant que le repli des indices de Wall Street "aurait pu être pire". "Ce ne sont pas les consommateurs qui vont nous sortir de la récession", a-t-il ajouté.


Le volume d'échanges est resté extrêmement faible à la veille d'un long week-end, les marchés restant fermés vendredi à la veille de la fête nationale.


Les 30 valeurs composant le Dow Jones ont fini dans le rouge, avec des replis particulièrement marqués par les valeurs énergétiques et minières.


Le marché obligataire, refuge de l'investisseur inquiet, est monté. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 3,495% contre 3,544% mercredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,317% contre 4,347% la veille.

Première publication : 03/07/2009

COMMENTAIRE(S)