Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Economie

GM attend la décision de la justice concernant sa restructuration

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2009

Les débats sur le plan de restructuration de General Motors au tribunal des faillites de New York se sont achevés jeudi. Le constructeur américain attend désormais la décision du juge pour être fixé sur son sort.

AFP - Les débats au tribunal des faillites de New York sur la vente des actifs sains de General Motors à une nouvelle entité contrôlée par l'Etat américain ont pris fin jeudi, le juge Robert Gerber chargé du dossier devant désormais prendre sa décision.
   
"La séance est ajournée", a décidé le juge new-yorkais vers 16H00 (20H00 GMT), après trois jours d'audience.
   
Après avoir entendu témoins, plaidoiries et remarques depuis mardi, le juge Gerber a demandé aux diverses parties prenantes de lui "faire parvenir par email" leurs requêtes finales sur le plan de restructuration du numéro un américain de l'automobile.
   
Le juge n'a pas précisé quand il rendrait publique sa décision, ni de quelle manière.
   
De source proche du dossier, on estimait qu'une décision du juge pourrait intervenir dès ce week-end, plusieurs avocats ayant prévu de remettre leurs remarques entre vendredi et samedi.
   
Dans une affaire similaire, le redressement judiciaire du concurrent Chrysler, le juge en charge du dossier avait rendu public son feu vert en cours de week-end sur le site internet du tribunal.
   
Le "nouveau" GM doit être détenu à 60,8% par l'Etat américain, à 11,7% par l'Etat canadien et à 17,5% par le syndicat automobile américain UAW. Les créanciers détiendront 10% du capital en échange de l'annulation de 27 milliards de dollars de dette.
   
Les actifs non repris par la nouvelle société auront vocation à être liquidés par la justice.
   

Première publication : 03/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)