Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Sports

L'attaquant anglais Michael Owen signe avec Manchester United

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2009

L'attaquant anglais Michael Owen a signé un contrat de deux ans avec Manchester United, club champion d'Angleterre. Le lauréat du Ballon d'or 2001, aujourd'hui âgé de 29 ans, évoluait à Newcastle, relégué en deuxième division.

Reuters - L'attaquant international anglais Michael Owen a signé un contrat de deux ans pour Manchester United, a annoncé vendredi Alex Ferguson, entraîneur des champions d'Angleterre, sur le site www.manutd.com.

Elu joueur européen de l'année en 2001, Owen, âgé de 29 ans, était libre de tout contrat depuis son départ de Newcastle où il végétait depuis quatre ans et qui vient d'être relégué en deuxième division.

Arrivé sur le devant de la scène sous le maillot de Liverpool, il a marqué 40 buts en 89 sélections en équipe d'Angleterre, mais sa carrière a basculé lorsqu'il est parti au Real Madrid en 2004.

Incapable de s'imposer dans l'équipe des Galactiques, il est rentré en Angleterre au bout d'un an et a rejoint Newcastle.
 

Première publication : 03/07/2009

COMMENTAIRE(S)