Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un haut responsable en fuite dénonce un "coup d'État"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'amour fait songer, vivre et croire"

En savoir plus

FOCUS

Finlande : les populistes au gouvernement?

En savoir plus

Sports

Serena Williams s'offre un troisième titre à Wimbledon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2009

En remportant (7-6, 6-2) un match qui avait tous les airs d'un remake de la finale de 2008, l'Américaine Serena Williams a empoché sa troisième victoire à Wimbledon. Elle a également mis fin au règne de sa sœur Venus, double tenante du titre.

AFP - L'Américaine Serena Williams a gagné Wimbledon pour la troisième fois en battant sa soeur Venus en deux sets 7-6 (7/3), 6-2, samedi en finale.

La cadette de la famille, 28 ans, a pris sa revanche sur la finale de l'année dernière, remportée par Venus.

Serena, N.2 mondiale, ne s'était plus imposée sur le gazon anglais depuis son doublé en 2002-2003. Il s'agit de son 11e titre en Grand Chelem et de son deuxième de la saison après l'Open d'Australie en janvier.

Venus, double tenante du titre, partait pourtant légèrement favorite après un parcours extrêmement facile jusqu'en finale (20 jeux perdus en six tours). En revanche Serena avait dû sauver une balle de match en demi-finale contre la Russe Elena Dementieva.

Dans la première manche, Venus (N.3) a eu des balles de break la première, mais n'a pas saisi sa chance. Sa soeur a haussé son jeu à un très haut niveau dans le tie-break, réussissant plusieurs coups gagnants.

Serena a été beaucoup plus performante au service (12 aces à 2). C'est sur une double faute que son aînée lui a donné le break décisif dans la deuxième manche, dans laquelle elle a dicté l'essentiel des échanges du fond du court.
 

Première publication : 04/07/2009

COMMENTAIRE(S)