Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

Afrique

Accrochage entre l'armée et des éléments d'Al-Qaïda

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/07/2009

Des combats opposant l'armée malienne à des membres d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) se sont déroulés dans la région de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, dans la nuit de vendredi à samedi.

AFP - Un accrochage entre l'armée malienne et des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dans la région de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, a-t-on appris samedi de source sécuritaire.
  
"Nous avons attaqué un groupe de +terroristes armés+ dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont +décampé+. Il n'y a pas de victimes", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire contactée dans le nord du Mali.
  
Deux autres sources indépendantes ont confirmé l'information, en précisant qu'après avoir été "lourdement" attaqués par l'armée malienne, des éléments   d'Aqmi "ont riposté".
  
Mais "les témoins qui ont été sur les lieux n'ont vu aucun corps", a ajouté l'une de ces deux sources.
  
Commentant ces événements, un diplomate occidental en poste à Bamako a déclaré à l'AFP sous couvert de l'anonymat: "Escarmouche ou affrontement, nous constatons que l'armée malienne et les salafistes sont décidés à en découdre".
  
"Nous soutiendrons matériellement, et militairement le Mali s'il est vraiment décidé à lutter contre Al-Qaïda", a-t-il ajouté.
  
La France, les Etats-Unis, le Canada et l'Algérie, ont récemment affirmé qu'ils soutiendraient le Mali dans sa lutte contre Al-Qaïda.
  
Le 17 juin, l'armée malienne avait annoncé avoir tué 26 "combattants islamistes" en attaquant, pour la première fois, une base de la branche maghrébine d'Al-Qaïda sur son sol.
  
Cette offensive avait eu lieu un peu plus de deux semaines après l'assassinat d'un otage britannique, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique.
  
L'opération avait été menée dans l'extrême nord du Mali, à la frontière avec l'Algérie, sur le territoire de la localité de Garn-Akassa située à l'ouest de l'oasis de Tessalit.
  
Aqmi venait de revendiquer avoir tué, pour la première fois, un otage occidental, le Britannique Edwin Dyer, capturé en janvier au Niger voisin, en même temps que trois autres touristes. Un ressortissant suisse, Werner Greiner, reste actuellement aux mains des ravisseurs, deux autres ont été libérés.

Première publication : 05/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)