Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

Culture

Des millions de fans se préparent à faire leurs adieux à la pop star

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2009

Une loterie en ligne devrait attribuer dimanche les tickets pour la cérémonie d'hommage public qui aura lieu mardi prochain au Staples Center, à Los Angeles. Médias et autorités se préparent à un événement d'envergure mondiale.

AFP - Des centaines de millions de fans se préparent à faire leurs adieux mardi à Michael Jackson, à Los Angeles, lors d'un hommage public dont la retransmission télévisée promet d'attirer devant le petit écran l'ensemble des Etats-Unis et une bonne partie du monde.

Les admirateurs du "roi de la pop", habitués aux excentricités de leur idole de son vivant, ont découvert depuis sa mort que sa famille pouvait aussi réserver des surprises, en faisant souffler le chaud et le froid sur la cérémonie que tous les fans attendaient.

Après avoir laissé dire que la dépouille de l'interprète de "Thriller" serait transportée à Neverland, son ranch californien, pour y être exposée publiquement, provoquant une ruée des fans, le clan Jackson a finalement opté pour la salle multisport Staples Center, à Los Angeles.

 



Une décision qui donne des sueurs froides aux admirateurs de la pop star comme aux autorités locales.

Le Staples Center, propriété du groupe AEG, promoteur des concerts que devait donner Jackson à Londres à partir du 13 juillet, est une "petite" salle de 20.000 places et seuls 11.000 tickets seront distribués. S'y ajouteront 6.500 places pour suivre l'hommage sur écran géant, dans une salle proche, le Nokia Theater.

C'est une loterie en ligne qui doit attribuer, dimanche, les tickets pour la cérémonie, dont on ne sait pas grand chose si ce n'est qu'elle commencera à 10H00 locales (17H00 GMT).

Samedi, à la clôture des inscriptions, 1,6 million de personnes s'étaient enregistrées dans l'espoir de gagner leur précieux sésame.

Dimanche, le producteur de la cérémonie a déclaré au New York Daily News que l'hommage ne serait pas un "show télévisé" et resterait "discret".

"C'est vraiment une cérémonie du souvenir, sans tralala", a-t-il précisé.

Les spectateurs "peuvent s'attendre à voir des personnes qui ont joué un rôle dans (la) vie (de Michael Jackson), qui évoqueront sa mémoire et parleront de l'impact qu'il a eu", a-t-il ajouté.

Les autorités s'inquiètent face à l'afflux prévisible de fans aux alentours de cette salle.

La police de Los Angeles (LAPD) a exhorté les admirateurs de Michael Jackson dépourvus de billets à rester chez eux. Sans ticket d'entrée ou accréditation, "non seulement vous ne serez pas autorisés à entrer mais vous ne serez pas autorisés dans les environs", a prévenu Earl Paysinger, numéro deux du LAPD.

Samedi, un autre responsable du LAPD, interrogé sur CNN, déclarait s'attendre à un événément d'envergure mondiale, le comparant aux funérailles d'Elvis Presley, ayant rassemblé selon lui 75.000 personnes, ou celles de la princesse Diana, qui en avaient attiré 250.000.

Les fans, venus parfois de très loin, affluaient déjà dans la métropole californienne, déposant fleurs, pancartes et ballons devant le Staples Center.

Les organisateurs, par crainte de débordements, ont précisé qu'il n'y aurait ni cortège funèbre ni retransmission de la cérémonie sur des écrans géants en plein air.

En revanche, le signal vidéo de la cérémonie sera gratuitement mis à disposition des télévisions souhaitant la retransmettre, aux Etats-Unis et partout ailleurs.

La popularité de Jackson était telle que l'on peut raisonnablement s'attendre à ce qu'une telle diffusion attire des centaines de millions de personnes devant leur petit écran.

Les funérailles de la princesse Diana, citées par la presse comme un autre exemple de "deuil mondialisé", avaient été suivies en 1997 par 2,5 milliards de téléspectateurs.

Les obsèques de Jackson restent en revanche un mystère, la famille du chanteur n'ayant toujours pas révélé la destination finale de sa dépouille.

Des médias évoquaient une cérémonie privée avant l'hommage public, puis une inhumation au cimetière de Forest Lawn, à Los Angeles.
 

Première publication : 05/07/2009

COMMENTAIRE(S)