Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Obama attendu à Moscou pour apaiser les tensions avec le Kremlin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2009

Le président américain Barack Obama est en route pour Moscou, où il devrait conclure un traité sur la limitation des armes nucléaires ainsi qu'un accord sur le transit de matériel militaire américain par le territoire russe.

AFP - Le président américain Barack Obama a quitté dimanche soir Washington pour Moscou où il espère faire avancer un nouveau traité Start sur la limitation des armes nucléaires et un accord sur le transit de matériel militaire américain par le territoire russe.

L'avion présidentiel Air Force One a décollé de la base militaire d'Andrews, dans la banlieue de Washington. L'arrivée de M. Obama à Moscou est prévue à 13H20 (09H20 GMT) lundi.

La visite de M. Obama à Moscou vise à relancer des relations bilatérales qui s'étaient fortement détériorées sous son prédécesseur, George W. Bush.

Le président américain et son homologue russe Dmitri Medvedev devraient annoncer lundi des progrès vers la limitation des armes nucléaires et un accord sur l'Afghanistan, témoignant de la volonté des deux puissances de surmonter les graves querelles récentes.

Première publication : 06/07/2009

COMMENTAIRE(S)