Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Tunisie : Le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

EUROPE

Russes et Américains vont signer un accord préliminaire à Moscou

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2009

À l'occasion du premier voyage de Barack Obama en Russie, les présidents américain et russe devraient signer la première mouture d'un accord de désarmement nucléaire destiné à remplacer les accords Start qui expirent à la fin de l'année.

AFP - La Russie et les Etats-Unis se sont mis d'accord sur une déclaration sur le désarmement nucléaire, qui doit être signée par les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama lundi à Moscou, rapporte l'agence Interfax.

"Un accord a été trouvé sur le texte de la déclaration", a indiqué une source non identifiée du ministère russe des Affaires étrangères, citée par Interfax, sans autre détail.

La Maison Blanche avait indiqué dimanche compter sur l'annonce d'un accord préalable lundi à Moscou entre les présidents américain et russe, permettant de parvenir avant fin 2009 à un accord final sur la limitation des armes nucléaires et un nouveau traité START.

"Je m'attends à ce qu'on ait une annonce", avait déclaré à Moscou un haut responsable de la Maison Blanche pour les problèmes d'armement, Gary Samore.

Vendredi, le conseiller diplomatique du Kremlin, Sergueï Prikhodko, avait déclaré que les deux chefs d'Etat devaient signer une déclaration contenant des objectifs chiffrés de réduction de leurs arsenaux stratégiques, un des sujets les plus emblématiques des relations bilatérales depuis l'époque de la "détente" dans les années 1970 et 1980.

Ce document définira "les orientations des futures discussions" sur l'accord qui doit remplacer le traité START sur le désarmement nucléaire, qui expire le 5 décembre, avait déclaré M. Prikhodko.

La limitation des armements nucléaires devrait retenir une grande part de l'attention lundi au cours des entretiens entre MM. Medvedev et Obama, destinés plus globalement à restaurer des relations américano-russes sérieusement dégradées sous la présidence de George W. Bush.

Signé quelques mois avant l'effondrement de l'URSS en 1991, START I a conduit à une réduction des arsenaux stratégiques des deux pays de 10.000 à moins de 6.000 têtes nucléaires.

En 2002, Washington et Moscou ont signé le traité SORT qui prévoit de réduire à 1.700-2.200 d'ici à 2012 le nombre des têtes nucléaires déployées et opérationnelles dans les deux pays.

Le 1er avril, MM. Medvedev et Obama sont convenus d'abaisser leurs niveaux d'armements sous les niveaux de SORT.

M. Samore avait souligné que les négociations impliquaient des questions très compliquées. Il a admis que l'une des difficultés résidait dans le projet américain d'installer en Europe les éléments d'une troisième composante du bouclier antimissile des Etats-Unis. Il a répété que cette troisième composante devait parer des menaces balistiques iraniennes.

Première publication : 06/07/2009

COMMENTAIRE(S)