Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

EUROPE

Russes et Américains vont signer un accord préliminaire à Moscou

©

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2009

À l'occasion du premier voyage de Barack Obama en Russie, les présidents américain et russe devraient signer la première mouture d'un accord de désarmement nucléaire destiné à remplacer les accords Start qui expirent à la fin de l'année.

AFP - La Russie et les Etats-Unis se sont mis d'accord sur une déclaration sur le désarmement nucléaire, qui doit être signée par les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama lundi à Moscou, rapporte l'agence Interfax.

"Un accord a été trouvé sur le texte de la déclaration", a indiqué une source non identifiée du ministère russe des Affaires étrangères, citée par Interfax, sans autre détail.

La Maison Blanche avait indiqué dimanche compter sur l'annonce d'un accord préalable lundi à Moscou entre les présidents américain et russe, permettant de parvenir avant fin 2009 à un accord final sur la limitation des armes nucléaires et un nouveau traité START.

"Je m'attends à ce qu'on ait une annonce", avait déclaré à Moscou un haut responsable de la Maison Blanche pour les problèmes d'armement, Gary Samore.

Vendredi, le conseiller diplomatique du Kremlin, Sergueï Prikhodko, avait déclaré que les deux chefs d'Etat devaient signer une déclaration contenant des objectifs chiffrés de réduction de leurs arsenaux stratégiques, un des sujets les plus emblématiques des relations bilatérales depuis l'époque de la "détente" dans les années 1970 et 1980.

Ce document définira "les orientations des futures discussions" sur l'accord qui doit remplacer le traité START sur le désarmement nucléaire, qui expire le 5 décembre, avait déclaré M. Prikhodko.

La limitation des armements nucléaires devrait retenir une grande part de l'attention lundi au cours des entretiens entre MM. Medvedev et Obama, destinés plus globalement à restaurer des relations américano-russes sérieusement dégradées sous la présidence de George W. Bush.

Signé quelques mois avant l'effondrement de l'URSS en 1991, START I a conduit à une réduction des arsenaux stratégiques des deux pays de 10.000 à moins de 6.000 têtes nucléaires.

En 2002, Washington et Moscou ont signé le traité SORT qui prévoit de réduire à 1.700-2.200 d'ici à 2012 le nombre des têtes nucléaires déployées et opérationnelles dans les deux pays.

Le 1er avril, MM. Medvedev et Obama sont convenus d'abaisser leurs niveaux d'armements sous les niveaux de SORT.

M. Samore avait souligné que les négociations impliquaient des questions très compliquées. Il a admis que l'une des difficultés résidait dans le projet américain d'installer en Europe les éléments d'une troisième composante du bouclier antimissile des Etats-Unis. Il a répété que cette troisième composante devait parer des menaces balistiques iraniennes.

Première publication : 06/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)