Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Le président Moubarak estime que le soldat israélien Shalit "va bien"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/07/2009

Lors d'une conférence de presse donnée aux côtés de son homologue israélien Shimon Pérès, le président égyptien, Hosni Moubarak, a affirmé croire que le soldat Gilad Shalit, enlevé il y a trois ans près de Gaza, se portait "bien".

REUTERS - Le président égyptien Hosni Moubarak a déclaré mardi croire que le soldat israélien Gilad Shalit, enlevé il y a trois ans par des activistes palestiniens, allait bien et ajouté espérer une issue proche dans ce dossier.

"Je crois qu'il y a eu des contacts (avec Gilad Shalit) et que le soldat Shalit va bien, et j'espère que dans la période à venir, peut-être, pas à long terme, le problème du soldat Shalit prendra fin", a dit Hosni Moubarak lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue israélien Shimon Peres.

Des médias israéliens ont rapporté la semaine dernière, citant des diplomates occidentaux, que le caporal Gilad Shalit était sur le point d'être transféré en Egypte.

Le Mouvement de la résistance islamique cherche à obtenir la libération de centaines de Palestiniens détenus en Israël en contrepartie de celle du soldat. Ces négociations ont lieu sous l'égide de l'Egypte.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a cependant démenti dimanche les informations faisant état d'un accord imminent sur l'échange de prisonniers.
 

Première publication : 07/07/2009

COMMENTAIRE(S)