Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

Avec Chrome OS, Google chasse sur les terres de Microsoft

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 08/07/2009

Coup de tonnerre dans le monde de l'informatique. Google a annoncé le lancement, dès 2010, de son propre système d'exploitation pour PC. Baptisé Chrome OS, ce logiciel, libre et gratuit, entend concurrencer le Windows de Microsoft.

Le géant de l’Internet Google a annoncé, dans la nuit de mardi à mercredi, via son blog, le lancement de son propre système d’exploitation. Le système, baptisé Chrome OS, sera basé sur le navigateur Chrome et le système de téléphonie mobile Androïd, respectivement lancés par Google en 2008 et 2009.

L’arrivée du logiciel sur le marché, prévue en 2010, est la dernière offensive en date du groupe contre son éternel rival Microsoft, dont les différentes versions du système Windows équipent 95 % du parc mondial de PC.

“Rapidité, simplicité et sécurité seront les principaux aspects de Google Chrome OS. Nous avons développé cet OS afin qu’il soit rapide et léger, pour pouvoir démarrer et être sur le Web en quelques secondes", expliquent Sundar Pichai, vice-président produits, et Linus Upson, directeur ingénierie, dans un billet sur le blog officiel de Google.

 

Google frappe là où ça fait mal

 

Le groupe américain a également précisé que le code de Chrome OS sera libre, permettant aux utilisateurs de développer des applications compatibles avec cet environnement.

Google avait déjà annoncé en juin vouloir étendre le système Android aux netbooks, ces ordinateurs portables ultra-compacts. Finalement, il s’agira bien d’un système d’exploitation spécifique qui ciblera principalement les netbooks, mais qui pourra être installé sur n’importe quel PC.

Cette dernière étape montre surtout que Google n’hésite pas à livrer bataille sur les terres sacrées de Microsoft. En effet, après le logiciel de bureautique et le navigateur internet, Google s’attaque au symbole même de Microsoft, Windows, grâce auquel la société fondée par Bill Gates a connu la gloire.

Le coup porté à Microsoft risque d’être lourd à long terme. Distribuant Chrome OS gratuitement, Google frappe là où ça fait mal. Le prix du logiciel Windows étant relativement élevé, il a été la source de plaintes de la part de millions d’utilisateurs depuis des années.

 

Des outils qui se sont transformés en normes

Porté par la puissance financière du groupe, Chrome OS pourrait réussir à conquérir le marché grand public que d’autres OS libres et gratuits n’ont pas réussi à séduire.

Mais Microsoft possède - encore - un avantage, et de taille, celui de la compatibilité avec les grandes sociétés de logiciels. Windows étant la plateforme incontournable depuis la sortie de Windows 95 en 1995, Microsoft a développé au fil des années des outils spécifiques qui se sont depuis transformés en normes. Le domaine du jeu vidéo, notamment, reste une quasi-exclusivité Windows grâce à sa norme Direct X.

 

La dernière bataille ne fait donc que commencer et la véritable question est de savoir combien de temps Microsoft va conserver sa longueur d’avance.

 

Première publication : 08/07/2009

COMMENTAIRE(S)