Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

Le second référendum sur le traité de Lisbonne aura lieu le 2 octobre

©

Vidéo par Hervé AMORIC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2009

L'Irlande organisera, en octobre, un second référendum sur le traité de Lisbonne. En juin 2008, 53 % des électeurs irlandais avaient rejeté le texte, plongeant l'Union européenne dans l'incertitude.

AFP - Un second référendum en Irlande sur le traité européen de Lisbonne sera organisé le 2 octobre prochain, a annoncé mercredi le Premier ministre irlandais Brian Cowen devant le Parlement.

Le chef du gouvernement a estimé que l'Union européenne avait donné à Dublin les garanties nécessaires pour répondre aux inquiétudes des Irlandais dans plusieurs domaines comme la neutralité militaire du pays ou sa fiscalité, ouvrant la voie à un nouveau référendum après le "non" au traité en juin 2008.

"Je pense que ces inquiétudes ont trouvé une réponse sous la forme de garanties juridiques qui ont fait l'objet d'un accord des 27 chefs d'Etat" mi-juin, a-t-il déclaré.

"Sur cette base, j'ai recommandé au gouvernement de revenir vers le peuple pour qu'il autorise l'Irlande à ratifier le traité", a-t-il ajouté. "Ce référendum se tiendra le 2 octobre".

Le Premier ministre s'exprimait peu avant le début d'un débat au Parlement sur un amendement permettant l'organisation de cette consultation populaire.

Le mois dernier, M. Cowen avait obtenu l'adoption par les dirigeants de l'Union européenne de garanties visant à rassurer les électeurs irlandais qui avaient rejeté le texte en juin 2008 à 53% des voix, plongeant l'UE dans une grave crise.

Les garanties, qui doivent acquérir le statut d'un protocole juridiquement contraignant, portent sur des sujets qui tiennent à coeur à l'électorat irlandais, comme la neutralité militaire de l'Irlande, son régime fiscal ou l'interdiction de l'avortement.

Le ministre des Affaires étrangères Micheal Martin, qui a présenté mercredi un guide expliquant le référendum aux Irlandais, a estimé qu'un "oui" serait dans l'intérêt du pays.

"Le gouvernement pense que ce traité est bon pour l'Irlande et bon pour l'Europe", a-t-il déclaré lors d'une conférence de prese. "Notre tâche consiste maintenant à faire valoir nos arguments auprès de la population".

Selon les derniers sondages, le "oui" au traité de Lisbonne recueille 54% des intentions de vote en Irlande.

Les avis favorables au traité n'ont cessé de remonter à mesure que l'économie de ce pays, surnommé auparavant "le tigre celtique" pour sa croissance insolente, sombrait dans la récession, la plus dure d'Europe occidentale.

Le Premier ministre avait estimé que la campagne électorale pour un nouveau référendum devrait être axée sur une question plus vaste, à savoir "où va l'Irlande et quel sera le rôle de l'UE".

M. Cowen, malmené par les sondages, a estimé que le traité devrait aider l'Irlande à affronter la crise économique, et il s'était dit confiant dans la victoire du "oui".
 

Première publication : 08/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)