Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

SCIENCES

Un deuxième décès enregistré en Espagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2009

Madrid fait état d'un deuxième décès dû au virus de la grippe A (H1N1) en Espagne. La victime, un homme de 41 ans, a succombé au virus dans l'archipel des Canaries. 969 cas confirmés de la maladie ont été recensés dans le pays.

AFP - Un homme contaminé par le virus A(H1N1) est mort jeudi dans un hôpital de l'archipel espagnol des Canaries, dans l'Atlantique, a annoncé à l'AFP le ministère de la Santé, devenant ainsi la deuxième personne à succomber des suites de la grippe porcine en Espagne.
  
 "Il s'agit d'un homme de 41 ans qui souffrait d'une maladie chronique" auparavant et qui avait été admis à l'hôpital universitaire de l'île de Gran Canaria le 5 juillet, a précisé un porte-parole du ministère.
  
 Il s'agit du deuxième décès des suites de la grippe porcine après celui d'une jeune Marocaine âgée de 20 ans survenu le 30 juin à Madrid.
  
Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, l'Espagne a recensé 969 cas confirmés de grippe porcine. L'évolution pour la plupart des malades est "positive avec un rétablissement en quelques jours pour la plupart des contaminés".
  
Cependant "il y a des cas graves" dans certaines régions d'Espagne a précisé le ministère, soulignant que les adolescents et les jeunes adultes sont les plus touchés.

 

Première publication : 09/07/2009

COMMENTAIRE(S)