Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

SCIENCES

Un deuxième décès enregistré en Espagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2009

Madrid fait état d'un deuxième décès dû au virus de la grippe A (H1N1) en Espagne. La victime, un homme de 41 ans, a succombé au virus dans l'archipel des Canaries. 969 cas confirmés de la maladie ont été recensés dans le pays.

AFP - Un homme contaminé par le virus A(H1N1) est mort jeudi dans un hôpital de l'archipel espagnol des Canaries, dans l'Atlantique, a annoncé à l'AFP le ministère de la Santé, devenant ainsi la deuxième personne à succomber des suites de la grippe porcine en Espagne.
  
 "Il s'agit d'un homme de 41 ans qui souffrait d'une maladie chronique" auparavant et qui avait été admis à l'hôpital universitaire de l'île de Gran Canaria le 5 juillet, a précisé un porte-parole du ministère.
  
 Il s'agit du deuxième décès des suites de la grippe porcine après celui d'une jeune Marocaine âgée de 20 ans survenu le 30 juin à Madrid.
  
Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, l'Espagne a recensé 969 cas confirmés de grippe porcine. L'évolution pour la plupart des malades est "positive avec un rétablissement en quelques jours pour la plupart des contaminés".
  
Cependant "il y a des cas graves" dans certaines régions d'Espagne a précisé le ministère, soulignant que les adolescents et les jeunes adultes sont les plus touchés.

 

Première publication : 09/07/2009

COMMENTAIRE(S)