Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

SCIENCES

Un deuxième décès enregistré en Espagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2009

Madrid fait état d'un deuxième décès dû au virus de la grippe A (H1N1) en Espagne. La victime, un homme de 41 ans, a succombé au virus dans l'archipel des Canaries. 969 cas confirmés de la maladie ont été recensés dans le pays.

AFP - Un homme contaminé par le virus A(H1N1) est mort jeudi dans un hôpital de l'archipel espagnol des Canaries, dans l'Atlantique, a annoncé à l'AFP le ministère de la Santé, devenant ainsi la deuxième personne à succomber des suites de la grippe porcine en Espagne.
  
 "Il s'agit d'un homme de 41 ans qui souffrait d'une maladie chronique" auparavant et qui avait été admis à l'hôpital universitaire de l'île de Gran Canaria le 5 juillet, a précisé un porte-parole du ministère.
  
 Il s'agit du deuxième décès des suites de la grippe porcine après celui d'une jeune Marocaine âgée de 20 ans survenu le 30 juin à Madrid.
  
Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, l'Espagne a recensé 969 cas confirmés de grippe porcine. L'évolution pour la plupart des malades est "positive avec un rétablissement en quelques jours pour la plupart des contaminés".
  
Cependant "il y a des cas graves" dans certaines régions d'Espagne a précisé le ministère, soulignant que les adolescents et les jeunes adultes sont les plus touchés.

 

Première publication : 09/07/2009

COMMENTAIRE(S)