Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

Economie

Chinalco nie toute motivation commerciale dans l'affaire Rio Tinto

Vidéo par Baptiste FALLEVOZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2009

Le groupe Chinalco nie un quelconque lien entre l'arrestation des quatre cadres de Rio Tinto, accusés d'espionnage par la Chine, et le refus du géant minier anglo-australien de céder une partie de son capital à la compagnie chinoise.

AFP - Le groupe public chinois, Chinalco a affirmé vendredi que la détention de quatre cadres du géant anglo-australien, Rio Tinto, accusés d'espionnage, n'avait pas de liens avec l'échec d'un récent accord entre les deux entreprises.
  
"Chinalco a été en contact avec Rio Tinto, exprimant une inquiétude mutuelle sur la situation actuelle avec leur personnel", a déclaré un porte-parole dans un communiqué.
  
"Nous avons également assuré que la situation n'est en aucun cas liée avec un quelconque accord entre Rio et Chinalco."
  
La Chine a affirmé jeudi disposer de "preuves suffisantes" de vol de secrets d'Etat contre des employés  qu'elle détient depuis dimanche à Shanghaï (est). Ressortissant australien, Stern Hu, dirigeant à Shanghai de Rio Tinto, et trois autres employés, sont accusés "d'espionnage" par les autorités chinoises.
  
Cette affaire intervient après l'échec, au grand dam de l'industriel et des autorités chinoises, d'un accord, conclu en février, en vertu duquel Chinalco aurait apporté 19,5 milliards de dollars à Rio Tinto pour monter à hauteur de 18% dans son capital et prendre de beaux actifs miniers.
  
Rio Tinto a finalement préféré lancer une augmentation de capital de 15,2 milliards de dollars et s'allier avec son rival BHP Billiton pour la partie ouest-australienne de leurs activités.

Première publication : 10/07/2009

COMMENTAIRE(S)