Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Le Russe DST veut accroître ses parts dans Facebook

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2009

Le fonds d'investissemernt russe Digital Sky Technologies offre 14,77 dollars par action aux employés de Facebook qui accepteront de céder leur titre. Un montant qui valorise le site de réseau social à 6,5 milliards de dollars environ...

REUTERS - Digital Sky Technologies offrira 14,77 dollars par action ordinaire aux employés de Facebook qui accepteront de céder leurs titres, a-t-on appris lundi d'une personne proche de la situation.

 

Cet accord, qui valorise le spécialiste du réseau social sur internet à près de 6,5 milliards de dollars (4,65 milliards d'euros environ), vient s'ajouter à une première offre faite par DST en mai par laquelle le groupe russe avait investi 200 millions de dollars dans Facebook.

 

Réunies, les deux transactions pourraient permettre à DST de détenir 3,5% de Facebook.

 

Dans un communiqué, le directeur général de Facebook Mark Zuckerberg a fait part de sa satisfaction quant au prix offert par DST, "bien supérieur" à une offre faite à l'automne à ses employés.
 

Première publication : 13/07/2009

COMMENTAIRE(S)