Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

Economie

Le Russe DST veut accroître ses parts dans Facebook

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2009

Le fonds d'investissemernt russe Digital Sky Technologies offre 14,77 dollars par action aux employés de Facebook qui accepteront de céder leur titre. Un montant qui valorise le site de réseau social à 6,5 milliards de dollars environ...

REUTERS - Digital Sky Technologies offrira 14,77 dollars par action ordinaire aux employés de Facebook qui accepteront de céder leurs titres, a-t-on appris lundi d'une personne proche de la situation.

 

Cet accord, qui valorise le spécialiste du réseau social sur internet à près de 6,5 milliards de dollars (4,65 milliards d'euros environ), vient s'ajouter à une première offre faite par DST en mai par laquelle le groupe russe avait investi 200 millions de dollars dans Facebook.

 

Réunies, les deux transactions pourraient permettre à DST de détenir 3,5% de Facebook.

 

Dans un communiqué, le directeur général de Facebook Mark Zuckerberg a fait part de sa satisfaction quant au prix offert par DST, "bien supérieur" à une offre faite à l'automne à ses employés.
 

Première publication : 13/07/2009

COMMENTAIRE(S)