Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

Le Russe DST veut accroître ses parts dans Facebook

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2009

Le fonds d'investissemernt russe Digital Sky Technologies offre 14,77 dollars par action aux employés de Facebook qui accepteront de céder leur titre. Un montant qui valorise le site de réseau social à 6,5 milliards de dollars environ...

REUTERS - Digital Sky Technologies offrira 14,77 dollars par action ordinaire aux employés de Facebook qui accepteront de céder leurs titres, a-t-on appris lundi d'une personne proche de la situation.

 

Cet accord, qui valorise le spécialiste du réseau social sur internet à près de 6,5 milliards de dollars (4,65 milliards d'euros environ), vient s'ajouter à une première offre faite par DST en mai par laquelle le groupe russe avait investi 200 millions de dollars dans Facebook.

 

Réunies, les deux transactions pourraient permettre à DST de détenir 3,5% de Facebook.

 

Dans un communiqué, le directeur général de Facebook Mark Zuckerberg a fait part de sa satisfaction quant au prix offert par DST, "bien supérieur" à une offre faite à l'automne à ses employés.
 

Première publication : 13/07/2009

COMMENTAIRE(S)