Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

EUROPE

Quatre pays de l'UE et la Turquie signent l'accord sur le gazoduc Nabucco

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2009

Bulgarie, Roumanie, Autriche, Hongrie et Turquie ont signé à Ankara l'accord sur le projet de construction de Nabucco, un gazoduc de 3 300 km qui permettrait aux Vingt-Sept de réduire leur dépendance vis-à-vis du gaz russe.

AFP - Quatre pays européens (Autriche, Bulgarie, Hongrie, Roumanie) et la Turquie ont signé lundi l'accord pour la réalisation du gazoduc Nabucco, qui réduira la dépendance de l'Europe vis-à-vis de la Russie, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le projet Nabucco, qui est soutenu par les Etats-Unis, prévoit la construction d'un gazoduc pour transporter graduellement jusqu'à 31 milliards de m3 de gaz par an en provenance d'Asie centrale notamment vers l'UE, en passant par la Turquie et le sud-est de l'Europe.

Un quart du gaz naturel utilisé en Europe provient actuellement de Russie. Un différend entre la Russie et l'Ukraine, point de transit essentiel, a déjà gravement porté atteinte aux approvisionnements vers l'Europe.

Nabucco, lancé en 2002, devrait entrer en service en 2014. Son coût est estimé à 7,9 milliards d'euros.

Première publication : 13/07/2009

COMMENTAIRE(S)