Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Pékin met en garde ses ressortissants en Algérie contre Al-Qaïda

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/07/2009

La Chine s'inquiète pour ses ressortissants en Algérie après des menaces de représailles proférées par Al-Qaïda à la suite des affrontements survenus dans la province chinoise du Xinjiang entre les Ouïghours - musulmans - et les Hans.

AFP - La Chine a exhorté ses ressortissants en Algérie à la prudence après que la branche maghrébine d'Al-Qaïda eut menacé, selon des experts, de s'en prendre aux ressortissants chinois en Afrique du Nord pour venger les musulmans tués lors des troubles au Xinjiang.
   
"L'Ambassade de Chine en Algérie appelle particulièrement les entreprises chinoises et leurs personnels à veiller davantage à leur sécurité et à renforcer les mesures de sécurité", a indiqué l'ambassade dans un communiqué sur son site internet, en les enjoignant de rapporter immédiatement "toute situation d'urgence".
   
L'ambassade a formulé cet avertissement "au vu de la situation qui a suivi l'événement criminel du 5 juillet", date d'une émeute à Urumqi, la capitale de cette région du nord-ouest de la Chine, qui a été suivie de plusieurs jours de troubles interethniques entre Ouïghours, principale minorité du Xinjiang, musulmane et turcophone, et Hans, l'ethnie majoritaire en Chine.
   
Selon un rapport d'un cabinet d'analyse des risques, Stirling Assynt, basé à Londres, dont l'AFP a eu copie mardi, Al-Qaïda au Maghreb islamique, l'Aqmi, implantée en Algérie, a menacé de s'en prendre aux intérêts chinois en Afrique du Nord pour venger les musulmans du Xinjiang.
   
D'après ce rapport, au moins 50.000 Chinois vivent en Algérie.
   
"Nous allons suivre de près la situation et faire des efforts conjoints avec les pays concernés pour prendre toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la sécurité des institutions et des ressortissants chinois à l'étranger", avait déclaré mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang, interrogé sur ces informations.
   
La dissidente ouïghoure en exil Rebiya Kadeer a rejeté tout recours à la violence au nom des droits de son peuple.
   
Le 5 juillet, des Ouïghours avaient attaqué des Hans lors d'émeutes qui selon Pékin ont fait 184 morts -- aux trois quarts des Hans -- et près de 1.700 blessés.
   
Selon la dissidence ouïghoure, les émeutes ont éclaté après la répression brutale d'une manifestation pacifique de Ouïghours.
   
Les jours suivants, des Hans sont descendus dans les rues en quête de vengeance, malgré le déploiement important de forces de l'ordre dans la ville de 2,3 millions d'habitants.
   
Aucun bilan de victimes n'a été publié pour ces évenements ultérieurs.
 

Première publication : 15/07/2009

COMMENTAIRE(S)