Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Afrique

Les discussions eclipsées par les tensions entre l'Inde et le Pakistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/07/2009

Une cinquantaine de dirigeants des pays non-alignés sont réunis à Charm el-Cheikh, en Égypte, pour un sommet de deux jours, où la réunion entre l'Inde et le Pakistan, en froid depuis les attentats de Bombay, devrait focaliser l'attention.

AFP - Une cinquantaine de dirigeants du monde entier se sont réunis mercredi matin pour discuter de la crise financière mondiale, au premier jour d'un sommet des Non-alignés qui devrait être eclipsé par une réunion attendue entre l'Inde et le Pakistan.

Le chef de la diplomatie indienne Shiv Shankar Menon a rencontré mardi son homologue pakistanais Salim Bashir, avant la réunion prévue entre le Premier ministre pakistanais, Yousuf Raza Gilani, et son homologue indien Manmohan Singh, en marge du sommet de deux jours dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge.

Les relations entre les deux voisins se sont nettement dégradées après les attentats de Bombay, qui ont fait 174 morts dont neuf des dix assaillants en novembre 2008 et ont été imputés par New Delhi à un groupe armé pakistanais avec la complicité des services de renseignement militaires d'Islamabad.

Créé en 1955, pendant la guerre froide, le mouvement des Non-alignés entendait se distancier des blocs Est et Ouest. Aujourd'hui, après l'effondrement de l'URSS et le bouleversement de l'équilibre mondial, sa raison d'être est en question.

Il regroupe 53 pays d'Afrique, 38 d'Asie, 26 d'Amérique latine et des Caraïbes et un d'Europe. Seize pays et neuf organisations y ont également le statut d'observateur.

Première publication : 15/07/2009

COMMENTAIRE(S)